publicité

Gold Cup 2019 : la Martinique condamnée à l’exploit face au Mexique

La Martinique joue ce dimanche soir (23 juin) à 20h30 à Charlotte son dernier match de poules, peut-être même le dernier de sa Gold Cup 2019, face au Mexique. Pour atteindre les quarts de finale, les Matinino devront battre El Tri. Il faudra aussi compter sur un faux-pas du Canada face à Cuba.

Dernière séance d'entrainement, ce samedi (22 juin) au Bank of America Stadium de Charlotte (Caroline du Nord). © LAV
© LAV Dernière séance d'entrainement, ce samedi (22 juin) au Bank of America Stadium de Charlotte (Caroline du Nord).
  • Par Laurie-Anne Virassamy
  • Publié le , mis à jour le
Avant le début de la compétition, on savait que le match face au Mexique serait important. Mais on espérait l’aborder dans d’autres circonstances. Sauf que la large défaite face au Canada est passée par là et ce dimanche soir (23 juin 2019), les Martiniquais n’ont plus le choix.

"Ce sera un match très difficile, face à une équipe forte avec des joueurs professionnels", présente Mario Bocaly, le sélectionneur. "On n'aura pas la possession du ballon, on le sait très bien. Mais on fera tout ce que l'on pourra pour mettre en difficulté le Mexique".

Premier de la zone CONCACAF, 18e au classement FIFA, sept fois vainqueur de la Gold Cup, El Tricolor fait partie des favoris à la victoire finale. "C'est quelque chose d'exceptionnel pour nous. On n'est que cinq joueurs professionnels dans l'effectif. Pour une grosse partie du groupe, ce sont des matchs incroyables. On a envie de se confronter à ce genre de joueurs et d'équipes", assure Joris Marveaux, le milieu de terrain martiniquais.
 
Mario Bocaly a refusé d'annoncer de possibles changements dans la composition de l'équipe qui démarrera dimanche face au Mexique. © LAV
© LAV Mario Bocaly a refusé d'annoncer de possibles changements dans la composition de l'équipe qui démarrera dimanche face au Mexique.
Flamboyante contre Cuba, en grande difficulté contre le Canada, les Matinino auront un autre plan de jeu face au Mexique. "On ne va pas non plus se jeter dans la gueule du loup. On fera les choses différemment. On sera mieux au milieu de terrain que ce que l'on a produit contre le Canada. Il faudra s'attendre à une équipe qui joue ensemble, qui sera beaucoup plus compacte", prévient Mario Bocaly.
 

Un œil sur Canada / Cuba


Sauf que cette confrontation tant attendue pourrait se transformer rapidement en un jubilé pour les Matinino. Car tout dépendra du sort du Canada face à Cuba. Si les Nord-Américains gagnent, les Martiniquais devront s’imposer largement. Si les deux équipes font match nul, les Matinino devront gagner. Si le Canada perd, un match nul entre le Mexique et la Martinique suffira.

La sélection jouera juste après les Canadiens. Est-ce un avantage ? Non, répond Joris Marveaux. "On s'est préparé pour faire le mieux possible sur ce match parce qu'on a encore une chance de se qualifier. On est concentré pour faire le meilleur match possible".
 
Gerardo Martino et son équipe tenteront de rester invaincus en phase de groupes. © LFM
© LFM Gerardo Martino et son équipe tenteront de rester invaincus en phase de groupes.
D’autant que Cuba est dans une situation compliquée. En plus du capitaine Yasmani Lopez, d'autres joueurs pourraient avoir déserté. "Personne ne peut se sentir bien", commente Raúl Mederos, le sélectionneur cubain. "Ce sont des joueurs qui ont fait partie du processus depuis un certain moment. À tel point qu'on est devenu une grande famille. Et ils nous ont abandonnés, pas seulement le staff mais aussi leurs coéquipiers. Ça détruit le schéma tactique, ça détruit le travail que nous faisons depuis des mois".

Et si on rajoute la suspension d'Erick Rizo pour avoir pris un carton rouge, le groupe de Cuba s'est considérablement réduit. On voit mal comment il pourrait s’imposer dans ces conditions. Mais l’histoire du football regorge de rebondissements. Espérons qu’ils tourneront cette fois-ci en faveur de la Martinique.

Martinique / Mexique, match à suivre (dimanche 23 juin 2019), en direct sur Martinique la 1ère (web-radio-télévision), à partir de 20h30. Le match Canada / Cuba sera à vivre uniquement sur notre site à 18 heures.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play