Les visiteurs semblent bouder Grand-Rivière depuis l'ouragan Maria

vie locale grand-rivière
Grand Rivière
La commune de Grand Rivière n'attire plus les visiteurs depuis le passage de l'ouragan Maria ©Martinique 1ère
Les commerçants souffrent depuis le passage de l'ouragan Maria. Le sentier de randonnée entre le Prêcheur et Grand-Rivière est impraticable et des visiteurs ont préféré reporté leur visite craignant que l'état de la route soit trop mauvais. 


À Grand-Rivière, les commerçants souffrent depuis le passage de l'ouragan Maria. Le sentier de randonnée entre le Prêcheur et Grand-Rivière est impraticable et de nombreuses personnes ont préféré reporter leur visite craignant que l'état de la route soit trop mauvais, or la route est accessible pour rejoindre la commune...

Cette pénurie de visiteurs constitue un manque à gagner pour le tourisme, au point que certains restaurateurs préfèrent fermer en attendant des jours meilleurs.
 
(Re)voir le reportage d'Aurélie Treuil et d'Olivier Nicolas dit Duclos
Le public semble bouder Grand-Rivière depuis le passage de l'ouragan Maria ©martinique