Grandes vacances à la piscine, à la mer ou à la rivière : attention aux risques de noyade

sécurité
Plage / rivière / piscine
Une plage, une rivière et une piscine publique de Martinique (image d'illustration). ©CMT / FB Grand-Rivière (Roger Gally) / Centre Aquatique Communautaire CACEM
Comme chaque année, les baignades à la mer, à la piscine et à la rivière sont privilégiées par les vacanciers durant les mois de juillet et août. Mais il convient de rester vigilant en famille ou entre amis, en particulier à l’égard des enfants, afin d’éviter les noyades.

Chaque année, plusieurs cas de noyades accidentelles sont enregistrés dans toutes les régions de France, en piscine, à la plage, ou encore en rivière. Le risque concerne tous les âges et surtout les enfants.

Pour éviter des drames, de simples gestes de vigilance et le respect des règles élémentaires de sécurité sont à observer. 

Chez les moins de 6 ans

 

Les noyades chez les enfants en bas âge, sont pour la plupart dues au fait que ces derniers souvent ne savent pas nager, et aussi au manque (ou au relâchement) de surveillance de la part des adultes durant la baignade. 

Chez les moins de 13 ans 

 

Ne pas savoir nager, le manque de surveillance ou une chute, sont les circonstances les plus fréquentes.

Chez les 13 - 20 ans 

 

D'après des témoignages récurrents, l'accident survient le plus souvent en raison d’une pathologie (malaise, hydrocution, épilepsie), d’un épuisement, des courants, d'une imprudence, ou dans une zone de baignade interdite.

Chez les 20 - 64 ans

 

Dans cette tranche d’âge, les noyades sont souvent associées à la consommation d’alcool, aux chutes, au courant marin, à l’épuisement et dans une moindre mesure aux malaises. 

La pratique d’activités non encadrées tels que le plongeon et la plongée en apnée et en bouteille, peut être aussi une conduite à risque.

Chez les 65 ans et plus

 

Chez les personnes âgées de 65 ans et plus, les noyades ont davantage lieu en mer, à cause de malaises en général. 

Comment prévenir les noyades ?

 

Afin de se baigner en toute sécurité, des gestes simples doivent être adoptés.

Pour les plus petits :

  • Apprendre aux enfants à nager le plus tôt possible et les familiariser à l’aisance aquatique dès leur plus jeune âge ;
  • Surveiller en permanence les petits, toujours rester près d’eux quand ils jouent au bord de l’eau, et se baigner avec eux lorsqu’ils sont dans l’eau.
  • Chaque enfant doit être surveillé par un seul adulte qui en prend la responsabilité ;
  • Porter une vigilance particulière lors des baignades dans des piscines "hors-sol" (non enterrées) lesquelles ne sont pas équipées d’un dispositif de sécurité.

Pour les adultes :

  • Il vaut mieux savoir nager ;
  • S’informer sur les conditions météorologiques et, de manière générale, respecter les consignes de sécurité telles que les interdictions de baignade et choisir des zones surveillées si possible ;
  • Tenir compte de son état de forme : ne pas se baigner si l’on ressent un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne pas surestimer son niveau de natation ;
  • Prévenir un proche avant de se jeter à l’eau ;
  • Rentrer progressivement dans la zone de baignade, surtout après une longue exposition au soleil ;
  • Évier la consommation d’alcool avant de se baigner.

(Sources : solidarites-sante.gouv.fr

Pour rappel, en cas de difficultés, les numéros d'urgence sont le 15, le 18, le 112 et le 196 pour les interventions en mer.