Grève générale en Martinique : colère des automobilistes obligés de payer pour pouvoir franchir certains barrages

social
619ffe1183591_whatsapp-image-2021-11-25-at-06-31-41.jpeg
L'un des nombreux barrages sur les routes de Martinique. ©Jean-Hughes Bellance
Alors que la tension est déjà forte sur les différents barrages érigés, une nouvelle méthode provoque la colère des automobilistes. Des personnes les rançonnent en leur demandant de l'argent contre le droit de passer. Sur certains blocages le passage coûterait jusqu'à 25 euros...

Au début de la grève, l’intersyndicale tenait les barrages sur les routes de Martinique. Mais au fil des jours, même si les syndicalistes sont toujours présents, une autre population est arrivée. Des personnes qui souhaitent utiliser les blocages à leur profit.

Des automobilistes dénoncent ce racket. Sur place, des manifestants qui ne se positionnent pas sur la rocade, mais au niveau des axes secondaires, s'approchent de leur véhicule, réclament de l’argent en échange du droit de passage. 

Des automobilistes se font racketter par des grévistes à un blocage à Ducos ©RS

Sur les réseaux sociaux, les conducteurs se plaignent de ces pratiques. Ils considèrent que les personnes qui en abusent ne sont pas là pour défendre les intérêts de la Martinique..

Les témoignages se multiplient. Une de nos équipes de reportage Martinique la 1ère en a fait l'expérience à Ducos. 

Face à ces méthodes, la colère des non-grévistes se décuple. Celle des membres des organisations syndicales aussi mais pour l’instant, rien ne semble pouvoir l’empêcher.