Grève générale en Martinique : renforcement des barrages sur les principaux axes routiers

violence
B Cambusy
Bertrand Cambusy, secrétaire général de la CSTM ©Martinique 1ère
Au troisième jour de mobilisation, mercredi 24 novembre 2021, la Martinique enregistre de nombreux barrages sur les axes routiers. Les 20 syndicats qui ont déclenché une grève générale ont intensifié les points de blocage sur les points stratégiques et économiques de l'ile

L'intersyndicale à l'origine de la mobilisation en Martinique a fait le point lors d'un rassemblement à quatre heures du matin , mercredi 24 novembre 2021, au stade de Dillon à Fort-de-France.

L'appel à la levée des barrages ne concernait que la gestion de la nuit compte tenu des débordements. Ce mercredi, tous les points stratégiques de la Martinique sont bloqués notamment au rond point de Mahault, à Carrère, au Marin, à Trinité à Saint-Pierre, sur la route à la sortie du Francois, sortie du Robert en direction de Fort-de-France, le Pont de la Lézarde, zone de  Champigny...

La liste des points de blocage évolue de minute en minute avec le retour des militants de la réunion syndicale à Dillon.

Mobilisation renforcée dans d'autres zones a déclaré Bertrand Cambusy, le porte-parole de l'intersyndicale, s'exprimait dans le journal de 7 heures de Martinique la 1ère radio.

Bertrand Cambusy porte-parole de l'intersyndicale