Grève générale et violence en Martinique : Claude Lise s'en prend à "ceux qui ont déchaîné la haine sur les réseaux sociaux"

social
Claude Lise
Claude Lise, médecin, ancien président de l'Assemblée de Martinique. ©Martinique la 1ère
L'ancien sénateur et ancien président de l'Assemblée de Martinique qui est actuellement membre du Comité citoyen de transparence sur la Covid-19 se dit très inquiet. Il interpelle le gouvernement et met notamment en cause les politiques gouvernementales de ces 10 dernières années.

Selon Claude Lise, la situation délétère du moment est grandement due à un manque d'écoute et de prise en compte de profonds problèmes structurels des territoires Antilles-Guyane, pourtant déjà surgis de façon très aiguë, depuis une dizaine d'années. 

Citant pêle-mêle, le coût de la vie au quotidien trop élevé pour de plus en plus de basses catégories sociales, la non prise en compte de la formation des prix à la consommation, le chômage endémique persistant, sans compter les suites troubles de la pollution au chlordécone et ses diverses conséquences.

Adaptation au pass sanitaire, recours au vaccin cubain

Claude Lise en appelle aussi à une implication plus forte, au delà des traditionnels clivages politiciens, des élu-e-s du territoire, pour proposer un plan de développement à un gouvernement qui lui apparaît comme quelque peu dépassé par les récents événements.

Enfin, s'agissant de l'application du pass sanitaire, l'ancien médecin, préconise davantage de souplesse, et d'envisager une adaptation avec une ou des alternatives pour nos populations. Y compris, pourquoi pas ?! Par le biais de la coopération régionale, un recours au vaccin cubain.

Écoutez cet extrait de l'intervention de Claude Lise avec Bertrand Caruge dans l'émission radio-web Sa zot ka, di du jeudi 25 novembre 2021.

Claude Lise