martinique
info locale

Le groupe Ho Hio Hen paye-t-il son éthique ? 

commerce
oceanis
Le centre commercial et son hyper situé au Robert ont été rachetés. ©Martinique la 1ère
Le groupe Ho Hio Hen, ex-propriétaire du centre commercial Océanis au Robert traverse des difficultés financières. Serait-il en train de payer son éthique ? En effet, il serait l’un des seuls opérateurs à n’avoir pas puisé dans la manne du remboursement de l’octroi de mer.
Y'a-t-il une face cachée aux difficultés financières du groupe Ho Hio Hen ? Le groupe vient d’être contraint de céder le centre commercial Océanis du Robert au Groupe Bernard Hayot.

Difficultés d’adaptation ou conséquences de décisions plus éthiques que les autres ?


Un ancien avocat, Claude Michalon, s’est penché pendant des années sur un fait méconnu, le remboursement des taxes d’octroi de mer. De 93 à 2010, les opérateurs économiques ont fait des centaines de procès pour récupérer l’octroi de mer qu’ils avaient payé en important les produits, avec à la clef des sommes conséquentes.

L’octroi de mer, a priori répercuté sur les prix et les consommateurs, aurait donc été finalement remboursé aux opérateurs… en pleine crise de 2009

Combien les groupe Hayot et Parfait ont-ils finalement touchés ? Seuls la douane, le gouvernement et les avocats disposent de l’information. Ce qu’on sait en revanche c’est que le groupe Ho Hio Hen, approché par les mêmes avocats parisiens, a refusé.

(Re)voir le reportage avec des images de Marc-François Calmo et Patrice Château-Degat.
Publicité