Harcèlement sexuel : les langues se délient de plus en plus en Martinique

société
Laura Luce
Laura Luce auteur de l'ouvrage "le journal de Laura". ©Audrey Govindin

La jeune Martiniquaise Laura Luce, 24 ans, en situation de handicap, écrit son premier livre autobiographique. Elle raconte son enfance et le combat qu’elle mène au quotidien pour pouvoir s’en sortir.

Petit accueil au vert dans sa maison au Lamentin où l’espace de quelques minutes, Laura Luce nous entraîne dans son univers. Une enfance choyée par un grand-père à Balata, une scolarité sans heurts au collège de Godissard et au lycée André Aliker à Fort-de-France.

À 24 ans cette jeune martiniquaise affiche encore un profil de jeune adolescente. Son autobiographie signe ses premières lettres de romancière. Un parcours de vie difficile entre harcèlement sexuel et moquerie de ses camarades. 

Laura Luce

Un harcèlement que la mère de Laura Luce ne découvrira qu’une fois le livre terminé. Entre culpabilité, surprotection, et colère… aujourd’hui les deux femmes arrivent enfin à poser des mots sur leurs parcours atypiques et à vivre la différence de Laura comme une force.

Laura Luce et Murielle Luce
Laura Luce, auteure du journal de Laura et sa mère Murielle Luce. ©Audrey Govindin

Depuis un an la jeune Martiniquaise a décidé de prendre son envol et de s’installer seule à Paris. Elle est étudiante dans une école de Cinéma.

Le Journal de Laura est peut-être le début d’un long parcours pour la jeune romancière…peut être un jour cinéaste.