martinique
info locale

L'hélicoptère "Dragon 973" ne viendra pas en Martinique

sécurité
Hélicoptère de la sécurité civile
L'hélicoptère de la sécurité civile (illustration) ©Préfecture Martinique
Le Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner a suspendu la décision du transfert de l'hélicoptère "Dragon 973" de la Guyane vers la Martinique. L'annonce a été faite par le député Lénaïk Adam ce mercredi 17 Avril 2019 sur son compte twitter.
Le transfert temporaire chez nous du Dragon 973 est suspendu. La décision a été prise par le Ministre de l'Intéreur, Christophe Castaner, suite à un entretien téléphonique ce mercredi 17 avril 2019 avec le député guyanais Lénaïk Adam. Cet hélicoptère affecté à la sécurité civile devait remplacer provisoirement celui de la Martinique, endommagé lors d’une opération de sauvetage entre Schœlcher et Case-Pilote le 3 avril dernier.Le député de la 2e circonscription guyanaise, Lénaïck Adam avait écrit au Ministre de l’Intérieur pour lui exprimer sa désapprobation, par rapport à l’utilisation quasi quotidienne de cet appareil, notamment dans les zones enclavées de Guyane.

Ce mercredi il a eu un entretien avec Christophe Castaner qui a confirmé la suspension de la décision de transfert de l'appareil.
 

Le "Dragon 972" en réparation


"Dragon 972" sera réparé dans les prochains jours à Nîmes (Gard). La sécurité civile de Martinique va donc recourir aux centres opérationnels que sont le SDIS (Service d’Incendie et de Secours) avec les pompiers pour les moyens terrestres et au CROSSAG (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage aux Antilles-Guyane), s’agissant des interventions en mer.
Une solution de remplacement serait toujours à l'étude pour la période d'absence de "Dragon 972".
Publicité