Hervé Deluge condamné à 14 mois de prison avec sursis

justice
Hervé Deluge
Le metteur en scène Hervé Deluge condamné à 14 mois de prison avec sursis notamment pour la destruction de la porte d'entrée de l'Atrium le 13 février 2017 à Fort-de-France ©Martinique 1ère
Le tribunal correctionnel de Fort-de-France a rendu sa décision ce jeudi (13 avril) concernant l'affaire. Le comédien et metteur Hervé Deluge écope d'une peine de 14 mois de prison avec sursis après avoir foncé dans la porte d'entrée de Tropique-Atrium le 13 février dernier.
L'avocat d'Hervé Deluge avait demandé la relaxe, le parquet une peine de 18 mois de prison avec sursis, une obligation de soins ainsi qu’une amende de 150 euros avec interdiction de passer le permis pendant un an. Le tribunal correctionnel de Fort-de-France a rendu sa décision ce jeudi (13 avril), et les juges l'ont condamné à une peine de 14 mois de prison avec sursis. 
Il etait jugé pour pas moins de sept chefs d'accusation comme la dégradation ou détérioration d'un bien appartenant à autrui, conduite d'un véhicule sans permis et sous l'emprise d'un état alcoolique ou encore menace de mort. 

Un cri de détresse... 

Le 13 février dernier, en début d'après-midi, Hervé Deluge avait foncé avec son pick-up dans la porte vitrée de l'entrée principale de Tropique-Atrium. Il avait été interpellé par la police et placé en garde à vue immédiatement.

Voir les réactions de maître Georges Emmanuel Germany et de son client Hervé Deluge :
Maître Germany et Hervé Deluge s'expriment après le jugement de l'artiste

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live