L'histoire de l'insurrection du Sud Martinique racontée

commémorations
Insurrection du sud
Symbole de l'insurrection du sud (en septembre 1870), à l'entrée de Rivière-Pilote de nos jours... ©Martinique 1ère
Il y a 149 ans, le Sud de la Martinique s'embrasait. Des centaines d'hommes et de femmes demandaient Justice. Jean-Louis Fonsat, historien, raconte.
Tout commence par un incident qui aurait pu être banal. Un descendant d'esclave refuse de saluer un béké et un fonctionnaire français. Nous sommes le 19 février 1870.
Après avoir été fouetté, Lubin porte plainte. Il veut que justice lui soit rendue dans un pays où l'esclavage a été aboli depuis 22 ans. Seulement il est débouté. C'est à ce moment que commence l'insurrection du Sud.
Pendant plus d'une semaine, des hommes et aussi des femmes vont donc incendier plusieurs habitations surtout dans le sud de l'île. En tête des insurgés Lumina Sophie, Rosanie Soleil ou encore Madeleine Clem.
Cette page de l'histoire martiniquaise sera célébrée ce samedi (21 septembre 2019) à Rivière Pilote.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live