martinique
info locale

L'hommage au pasteur évangélique Xavier Foster est prévu au stade Pierre Aliker à Fort-de-France

religion
Xavier Foster
Le pasteur et chanteur évangélique Dominiquais Xavier Foster (1959-2019). ©FB R.C.B
La fédération des églises baptistes entend rendre un vibrant hommage à Xavier Foster, prédicateur évangélique et chanteur Dominiquais qui s’est éteint jeudi 22 Août 2019 en Martinique à l’âge de 60 ans.
Cet hommage est annoncé lundi 26 août 2019 de 18h à 23h, dans les salons d’honneurs du stade Pierre Aliker à Fort-de-France. L’occasion pour les chrétiens évangéliques de saluer la mémoire de Xavier Foster, un des pionniers du gospel caribéen et du gospelypso.

Ce moment de chants, de prières et de partage se fera en présence de sa famille, Louisa son épouse, ses quatre enfants et son petit-fils.

 

Il a "rencontré la grâce" et s’est converti à 17 ans                                                                                

Xavier Foster est né en 1959 à Paixbouch au nord de la Dominique. Un lieu-dit qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Portsmouth, la  capitale. Il a grandi dans cette ville cosmopolite, en côtoyant d'autres jeunes (notamment Gordon Henderson, créateur d'Exile One). Ils sont devenus de grands artistes. 

Il a "rencontré la grâce" et s’est converti à 17 ans. Dès lors, il a décidé de mettre son charisme et sa voix au service des populations. Il a multiplié les voyages, avant de s’installer définitivement à la Martinique.

Fondateur de sa propre église au Lamentin


C'est après la parution de son premier CD, qu'il emménage en 1993 avec sa famille en Martinique. "La vie n’était pas facile", selon Louisa son épouse, "mais la confiance en Dieu nous a toujours apporté bien-être et réconfort. Le Christ ne nous a jamais quittés".

En 2001, le prédicateur décide de fonder sa propre église "Graine de vie" au Lamentin. Xavier Foster a toujours prôné la sincérité, la foi, l’intégrité et la tolérance. Des valeurs, qu'il a inculquées à sa fille Lounel Rebecca, (l'ainée) et ses fils Lanel-Marcel, Lemuel et Joyel.

Les martiniquais pourront lui dire adieu lundi 26 août, de 18 à 23 heures, au stade Pierre Aliker, à Fort-de-France. Il sera enterré (le 30 ou le 31 août 2019) à la Dominique. 
Publicité