publicité

Honneur aux "porteuses à tête" qui ont évacué roches et terre sur leur tête dans les années 30

Une plaque commémorative a été installée sur la route de la trace vendredi matin (9 mars). La Collectivité Territoriale de Martinique et l'association volcans et planètes rendent hommage aux femmes qui ont œuvré dans les années 30 pour ouvrir la portion entre Deux Choux et le Morne-Rouge.

Porteuse de tête en plein travail. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Porteuse de tête en plein travail.
  • Delphine Bez - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Ces porteuses à tête comme on les appelle, ont été des centaines à évacuer roches et terre sur leur tête dans les années 30. Elle ont activement participé à l'ouverture de la portion de route entre Deux Choux et le Morne-Rouge qui n'existait pas.

En cette semaine des droits de la femme, la Collectivité Territoriale de Martinique et l'association volcans et planètes ont mis en lumière ces travailleuses de force qui ont contribué à bâtir la Martinique.

Une plaque commémorative a été installée un peu au-dessus du quartier dit "les nuages" sur la route de la trace vers le Morne-Rouge.

(Re)voir le reportage avec des images de Fabienne Léonce.
porteuses

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play