Info Pratique : comment rédiger son testament ?

vie locale
Notaire (plaque)
Plaque de notaire ©France bleu
Quelles sont les règles en la matière de succession ? Faire son testament, c'est donc écrire ses dernières volontés. Comment rédiger son testament et désigner les bénéficiaires ? Nous vous aidons à en comprendre le mécanisme.
Le testament est un acte juridique qui sert à organiser le partage de ses biens à son décès. Quelle que soit votre situation familiale, marié ou pas, parent ou non, quel que soit votre situation patrimoniale, quelle que soit votre âge, vous pouvez rédiger un testament.

Le testament permet d’indiquer les noms de vos légataires, ceux à qui vous léguez vos biens et le type de legs ou de biens légués. Le légataire peut être un membre de votre famille proche :  femme, mari, compagne, ou enfant. Il peut être aussi un membre de votre famille plus éloignée : neveu, cousin, nièce, tante ou encore une personne tierce : ami ou relation.

Finalité du testament
 
Si vous êtes marié vous préservez par ce biais facilement les droits de votre conjoint en matière de quotité. Taux plein ou taux partagé. Si vous êtes pacsé, votre partenaire survivant sera considéré comme un héritier vis-à-vis de la succession et non un inconnu qui n’aurait droit à rien. En l’absence d’enfant, il est aussi possible de léguer la totalité de son patrimoine à son partenaire. Le testament  permet aussi de désigner le bénéficiaire de votre assurance-vie par le biais d’une clause contractuelle prévue à cet effet. C’est aussi l’opportunité de nommer le tuteur éventuel de vos enfants et ce jusqu’à leur majorité. Il permet également de reconnaître un enfant dès sa conception…

Enfin le testament sert aussi à exprimer des volontés autres que patrimoniales, par exemple des modalités de funérailles, absence de cérémonie religieuse, ou autre exemple : désigner une personne pour s’occuper de vos animaux ou réaliser un vœu qui vous tient à cœur dans la mesure du possible.
 

Les différents types de testament

Le testament authentique est un acte réalisé par un notaire. Vous exprimez vos volontés et le notaire les met en forme. Le notaire enregistre l’acte auprès du FCDDV (Fichier Central des Dispositions des Dernières Volontés). Un tel testament est quasiment impossible à contester. Le testament authentique dispense l’héritier ou les héritiers d’une procédure judiciaire pour obtenir ce qui lui a été légué par l’auteur du testament. 
 
Le testament olographe lui, est de loin le plus connu. Il est facile à mettre en œuvre. En général, c’est une simple feuille de papier sur laquelle trois règles doivent cependant être respectées : Il faut énumérer clairement et en détail vos dispositions testamentaires, il faut les dater et enfin et surtout signer. Ce type de testament doit être écrit de votre main sans la moindre intervention extérieure et il est vivement conseillé de le faire enregistrer chez un notaire ou le placer chez quelqu’un de confiance.
 
Rubrique de la rédaction radio à retrouver ici :  http://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/emissions-radio/astuces-1ere
Les Outre-mer en continu
Accéder au live