martinique
info locale

Les jeunes martiniquais ont toujours autant de mal à trouver un emploi en Martinique

économie
Salon du lycéen et de la Jeunesse
Échanges avec les professionnels, ici un cadre de Martinique 1ere ©JCS
Selon une étude de l'INSEE, les jeunes martiniquais ont toujours autant de mal à trouver un emploi en Martinique. Ce qui les oblige à s'expatrier en masse.
Est-ce vraiment une surprise ? Les jeunes désertent de plus en plus la Martinique, soit pour poursuivre leurs études, soit pour trouver un emploi. Ce que nous savions peut-être moins, c'est qu'il y a presque autant de jeunes martiniquais en Martinique qu'en dehors de l'île. 66.000 chez nous, 51.000 à l'extérieur. Exode qui s'est amplifié depuis la crise de 2009, selon l'INSEE.

Des offres d'emploi inadaptées

Et si nos jeunes pousses sont aussi nombreuses à s'en aller, c'est bien souvent parce qu'elles ne trouvent pas d'emploi correspondant à leur formation ou à leurs exigences salariales. C'est que nous avons affaire à une génération qualifiée. Parmi ceux qui sont restés en Martinique, deux tiers ont au moins le Bac.

C'est la suite qui est généralement moins heureuse. Soit ils acceptent un emploi moins bien payé, soit ils sont au chômage. Conséquence : beaucoup vivent encore chez leurs parents, c'est le cas de 7 jeunes sur 10.

Des jeunes plus pauvres

Autre chiffre qui interpelle, celui du niveau de vie des jeunes actifs en Martinique, en baisse ces dernières années. Le nombre de martiniquais vivant en-dessous du seuil de pauvreté a augmenté de 8%, alors que le nombre de guadeloupéens a baissé de 32%. Le contexte social et économique est pourtant sensiblement le même dans les deux îles. Cela tient au fait, explique l'INSEE, que les jeunes guadeloupéens s'exilent moins, et qu'ils sont plus nombreux à revenir au pays que les martiniquais. 

Voici le lien permettant l'accès à la publication sur l'insertion des jeunes.
 

http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?reg_id=23&ref_id=MAIND03
 
Publicité