martinique
info locale

Des jeunes obtiennent de l'aide pour sortir de la violence

sécurité
Jeunes victimes de violence
Clarissa et Dominique, obtiennent de l'aide pour sortir de la violence ©Martinique
Le Service Municipal de Prévention et d’Insertion (SMPI) de Trinité accompagne aussi bien les victimes de violence que les personnes souffrant d’addictologie aux drogues. Il aide Clarissa à surmonter des années de maltraitance et Dominique à se refaire après une grave agression.
Le conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance de Trinité s’est réuni ce jeudi matin (1er juin 2017), un an après sa mise en place. De nombreux acteurs institutionnels, associatifs, ou simples membres de la société civile, ont procédé à un bilan.

Ils ont présenté une trentaine de mesures en faveur de la sécurité, allant de la régulation de la circulation des mineurs sur le territoire de la ville, à la formation de médiateurs et d’élèves référents dans les établissements scolaires. Un plan d’action financé par la municipalité, l’État et le fond d’investissement de prévention de la délinquance

Parmi les acteurs de la lutte contre la délinquance à Trinité, le SMPI (Service Municipal de Prévention et d'Insertion) qui accompagne aussi bien les victimes de violence que les personnes souffrant d’addictologie aux drogues. Il a contribué à la mise en place de 30 actions pour la sécurité à Trinité.

Regardez les histoires de Clarissa, victime de maltraitance, et de Dominique, victime de violence.
La ville de Trinité met en place des structures pour retirer des jeunes de la spirale de la violence ©martinique

Publicité