Joueuses et joueurs offrent de belles joutes en pré-nationale

handball
Equipes de handball
Les équipes du Réveil Sportif (femmes) du Sc Lamentinois et de la section hommes du Réveil Sportif (en jaune). ©Karl Sivatte
La pré-nationale de handball (l'élite de la discipline en Martinique), a disputé les matchs de la 2e journée ce week-end. Météo au vert, les formations de l’élite se sont données à cœur joie. Au chapitre des surprises, la défaite des messieurs du Réveil Sportif face au SC Lamentinois et puis chez les dames le score fleuve des gros-mornaises face à Lian’Age Pelletier.

Samedi soir (24 septembre), chez les féminines, le Club Sport est resté maitre à domicile dans son opposition face au TS Franciscain. 18 à 15 au tableau d’affichage final après une partie très disputée entre deux équipes qui semblent tout de même à la recherche de meilleures sensations en ce début de saison. 

Au Robert, les championnes de Martinique et tenantes du titre de Nationale 1 de l’Arsenal ont largement dominé l’ASC Ducos 28 à 12. Un match qui a permis aux protégées de Laurent Carriel de travailler les combinaisons et les séquences de transition entre la défense et l’attaque. En face, la jeunesse ducossaise sait qu’elle devra travailler pour élever son niveau pour bien figurer dans cette compétition. 

Le cavalier seul des gros-mornaises face à Lian’Age 

Au Lamentin, difficile soirée pour les dames de Lian’Age Pelletier qui n’ont pu résister aux assauts des gros-mornaises du Réveil Sportif. Les filles de Francky Paschal ont survolé les débats face à une équipe larguée très vite dans la partie. Score final (47-9 ). Côté gros-mornais, pas question de pavoiser, le staff technique a répété avoir respecté l’adversaire en jouant sérieusement jusqu’au coup de sifflet final. Il faudra être fort mentalement pour se relever de cette défaite du côté de Lian’Age. 

Réveil Sportif du Gros-Morne
La section féminine du Réveil Sportif du Gros-Morne. ©Karl Sivatte

Vendredi soir (23 septembre), l’UJ Redoute s’est imposée face à l’Etoile de Gondeau sur le score sans appel de 29 à 14. 

En déplacement au Morne-Rouge, l’Entente MEG s’est défait sans grande difficulté de l’Entente Péléen/Carbet, treize buts d’écart au final pour Laurence Germany la coache et joueuse de MEG et ses partenaires. 

Au Lamentin, l’Aiglon recevait l’Entente Citron-Tivoli. Une rencontre pendant laquelle les joueuses de l’Aiglon ont joué avec le feu en ayant un rythme loin de ce qui est attendu de leur part. Nathalie Vénite la capitaine lamentinoise a pointé du doigt les errements de son groupe et en appelle à une meilleure entame de match dès la semaine prochaine. Du côté des foyalaises, le manque d’infrastructure et des conditions de pratique du handball ont été soulignés par Alicia Isidée la capitaine qui veut croire en des lendemains meilleurs. 

Chez les messieurs, samedi 24 septembre, au gymnase de Coridon, l’ASC Ducos s’est imposée aux dépens de l’Espoir de Floréal, 26 à 22. Une défaite qui pointe les manquements du collectif floréalais qui devra vite réagir. 

Le Club Sport a pour sa part pris le dessus sur le TS Franciscain avec une belle différence de buts, 35 à 19. 

Réveil sportif du Gros-Morne
L'équipe du Réveil sportif du Gros-Morne. ©Karl Sivatte

Au Lamentin, belle opposition entre le SC Lamentinois et le Réveil Sportif. Si les pronostics allaient en faveur des visiteurs, ils se sont inclinés au bout d’une partie qu’ils auront du mal à digérer avec cette défaite de deux buts d’écart, 35 à 33. Marvin Thodiard le capitaine des gros-mornais n’a pas caché la déception de son équipe allant jusqu’à parler de déroute et d’annoncer une reprise en main dès la première séance de la semaine prochaine par le staff dirigé par Eric Privat. Au Lamentin, les grenats ont le sourire après deux victoire en autant de journées disputées, détermination et abnégation sont au menu de la charge de travail partagée par le groupe de Pascal Cidolit l’entraîneur du Sporting. 

Les hommes du Sc Lamentinois
L'équipe du Sporting Club Lamentinois. ©Karl Sivatte

Il faudra compter avec le FR Roches Carrées 

Vendredi soir, la Gauloise de Trinité n’a laissé aucune chance au HBC Pilotin. Les joueurs de Rivière-Pilote qui débutent en pré-nationale, se sont inclinés 29 à 23 et connaissent l’importance du travail qui les attend pour rivaliser avec les meilleures équipes de l’élite. "Il faudra vite apprendre et se mettre dedans" a souligné Yves-André Paschal le coach des hommes du sud. 

Autre victoire à domicile, elle revient au FR Roches Carrées qui a dominé l’USC Citron 28 à 26. Serge Marie-Luce le coach lamentinois et ses hommes, ont haussé leur niveau de jeu et ont su écarter les hommes de Citron. 

En déplacement à Coridon (Fort-de-France), ce sont les joueurs de l’Etoile de Gondeau qui sont repartis avec les points de la victoire, 28 à 22 face à l’UJ Redoute.