L'ADARPA, une "institution martiniquaise" pour personnes âgées, est menacée de liquidation

social
Mains d'une personne âgée
(Illustration) ©D.Van_Rensburg
L’Adarpa (Association Départementale d’Aide aux Retraités et Personnes Âgées) en liquidation avec maintien de l’activité, c’est la demande du commissaire au plan mardi 25 janvier 2022 lors de l’audience du tribunal judiciaire.

Lorsque l’Adarpa signe son plan de continuation en 2017, elle a déjà 3 millions d’euros de dette qu’elle doit apurer sur 10 ans. 

Aujourd’hui, l’association se retrouve devant le tribunal judiciaire avec 7 millions de dettes, soit 4 millions de plus qu’en 2017. C’est pour cela que le commissaire au plan maître Alain Miroite, a demandé la liquidation de l’association avec poursuite de l’activité. 

Mission ADARPA
Les missions de l'ADARPA. ©FB ADARPA

Les 157 salariées de l’association sont favorables à cette liquidation mais ils souhaitent surtout que la poursuite d’activité permette au tribunal de procéder à un appel d’offres afin que d’éventuels repreneurs se positionnent.

Les salariés souhaitent que la procédure leur donne le temps d’étudier les différentes offres. Un calendrier a été proposé au tribunal qui pourrait fixer au 25 février 2022 la date limite de dépôt de candidature. 

 Le tribunal judiciaire rendra son délibéré le 1er février prochain.