L’alternance, une solution qui s’impose de plus en plus pour de jeunes martiniquais

entreprises
L'exemple d'une formation en alternance. ©Martinique la 1ère
La formation en alternance est en plein essor en Martinique. La Chambre de Commerce et d’Industrie, estime même que le nombre de contrats signé dans ce dispositif a augmenté ces derniers temps, en dépit de la crise sanitaire. Mélissa Maleau est l'une des anciennes lauréates de l’alternance. Voyez son exemple dans notre reportage avec Eddy Bellerose.

"Nous sommes passés de 650 contrats à 710 durant la crise Covid", selon Philippe Jock, le président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Martinique, en marge des journées Portes Ouvertes du CFA de Skillfor Campus, samedi 7 mai 2022, à Schœlcher.

Une journée Portes Ouvertes pendant laquelle les jeunes martiniquais ont pu rencontrer des entreprises susceptibles de les recruter pour une formation en alternance au cours des prochaines années.  

Autre intérêt de cette journée : la possibilité de discuter et d’échanger avec d’anciens alternants et de faire tomber les dernières réticences.  

Mélissa Maleau, 30 ans, est un exemple. C'est l'une des anciennes lauréates de l’alternance. À l’issue d’un BTS Management Unités Commerciales, elle se retrouve en alternance entre 2011 et 2013, avant d’intégrer une entreprise spécialisée en énergie électrique qui l’avait accueillie.

Ensuite, ce fût quelques années en tant que salariée avant que ne lui prenne l’envie de créer sa propre entreprise de recrutement et d’accompagnement en transformation professionnelle.

Et en s’appuyant sur son parcours, elle lance un message de confiance. "L’apprentissage est une excellente façon d’acquérir de l’expérience et de la confiance en soi, tout en continuant d’apprendre. (...) "Il faut y aller, quelle que soit la taille de l’entreprise. Tout le monde y gagnera".