L'évolution du commerce à la Martinique : "un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître"

éducation
Balance et boutique
Support d'illustration mémoire étudiants LP Lumina Sophie. ©Muriel Marcos
Des élèves de la Terminale Métiers de la Vente et du Commerce du lycée Lumina Sophie ont restitué samedi 22 avril 2022 les conclusions d'un projet mené pendant le confinement. Le commerce au fil du temps : du débit de la régie au supermarché en Martinique. les travaux ont été présentés à la communauté scolaire le 26 avril 2022.

C’est pendant le confinement, moment qui a évoqué selon eux, la période de l’Amiral Robert (restriction du régime de Vichy pendant la 2e guerre mondiale), qu'a germé l'idée d'un projet des élèves de la Terminale Métiers de la Vente et du Commerce (TMCV) du lycée Lumina Sophie, labellisé métiers de la relation client.

Un projet en lien direct avec leur cœur de métier

À partir de la classe de 1ère, les élèves ont préparé collectivement ou individuellement, un projet qu’ils présenteront à la fin de l’année de terminale devant un jury.

Cette épreuve témoigne de l’acquisition des savoirs et des gestes propres à un métier et développe le sentiment d’appartenance à une communauté professionnelle.

Les élèves ont retenu le thème suivant l’évolution du commerce à la Martinique : du débit de la régie à la grande distribution. Et c’est cette évolution qu’ils donnent à voir par la mise en espace de deux lieux de consommation : le débit de la régie et l’implantation d'un linéaire de supermarché.

Les porteurs de projet sont : Maud Nadeau ( Économie Gestion), Tania Marc ( Arts Appliqués) , William Rolle ( Lettres/ Histoire). 

Balance, carnet de crédit...

La communauté scolaire a été émerveillée par ce magnifique travail au cours d'une réunion le mardi 26 avril 2022.
Ce qui frappe d’emblée, c'est le voyage à travers le temps et le souci du détail : la balance Roberval, les pâtisseries d'antan, le carnet de crédit, les joueurs de domino, les publicités, un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, même le linéaire de supermarché n’y échappe pas.

Les élèves déclament des textes qu’ils ont travaillé pendant l’année scolaire extraits de "Vini Vann" d’Arlette Pujar et "Regarde les lumières mon amour" d’Annie Ernaux.
C’est l'aboutissement de deux années de travail en interdisciplinarité mêlant l’enseignement professionnel, le français, l’histoire-géographie et les arts appliqués.

Transmission de la mémoire

Les élèves de la TMCV A ont dû faire preuve d’inventivité et apprendre à travailler ensemble. Cette exposition témoigne de l’identité même des métiers auxquels forme le lycée Lumina Sophie. Ce travail restera sans nul doute pour ces jeunes, un marqueur dans leur scolarité et une contribution nécessaire à la transmission de la mémoire du développement du commerce à la Martinique.

Les étudiants soutiendront leur chef d'oeuvre le 09 et 10 mai 2022 devant le jury des examens.