La Barbade est devenue une République en élisant à sa tête la présidente Sandra Mason

océan atlantique
Barbade Prince Charles
Le Prince Charles (de dos) accueilli par la Présidente de Barbade Sandra Mason (à gauche) et Premier Ministre, Mia Mottley. ©BGIS
La Barbade est une République depuis zéro heure ce mardi 30 novembre 2021. Après presque 400 ans de colonisation, la Reine d’Angleterre ne sera plus le chef d’état de l’île. Son fils, le Prince Charles est venu sur place pour le changement de statut de l'île.

L’intronisation de Sandra Mason présidente de la Barbade, s'est déroulée en présence du Prince Charles, héritier de la couronne de la Grande Bretagne. 

Sa mère, la Reine d’Angleterre, n'est plus le chef d’état de cette île où de grandes familles d’aristocrates britanniques ont fait fortune.  C’était la première société au monde dont l’économie a été fondée sur l’esclavage.

Les Barbadiens ont accueilli le Prince Charles avec les honneurs.

Sandra Mason la future présidente accompagnée du Premier ministre Mia Mottley, sont allées accueillir le Prince Charles au pied de son avion.

La Force de Défense de Barbade (la BDF) a tiré 21 coups de canon pour saluer le Prince Charles..

Prince Charles Barbade
A Barbade, le Prince Charles a été accordé les honneurs de chef d'état. ©bgis

Pendant la cérémonie, le gouvernement a décerné la plus haute distinction du pays, l’Ordre de la Liberté de Barbade, à son Excellence la Présidente de Barbade, Sandra Mason ainsi qu’au Prince Charles.

Barbade president Sandra Mason
Son Excellence, Madame la Présidente Sandra Mason de la République de Barbade. ©twitter

Exceptionnellement, le couvre-feu de minuit a été suspendu  pour permettre aux citoyens de suivre la cérémonie sur leurs écrans de télévision. Les grands rassemblements sont toujours interdits à cause de la COVID19.

La Barbade reste membre de l’organisation du Commonwealth,  l'organisation qui regroupe les anciennes colonies britanniques.

Depuis minuit les mots ‘royal’ et ‘couronne’ figurent plus sur les documents et les organisations officielles.  Par exemple, la Police Royale deviendra le Service de Police. Les Barbadiens ne vont plus prêter allégeance à la Reine d’Angleterre et ses héritiers.

Barbade Police
La Police Royale de Barbade portera le nom, Service de Police de Barbade. ©carolinepopovic

A partir d'aujourd'hui (30 novembre 2021), la Barbade, auparavant la Petite Angleterre de la Caraïbe, va arrêter définitivement de "flâner dans les locaux coloniaux". Ces mots, prononcés en 1966 par le défunt Errol Barrow, le père de l’indépendance de Barbade et le premier ministre, sont souvent repris par Mia Mottley, premier ministre actuel du pays.  

Barbade premier ministre Mia Mottley
Mia Mottley, premier ministre de Barbade. ©twitter

Ce mardi 30 novembre 2021, le Prince Charles reprend son avion, direction Londres. Les relations économiques vont se poursuivre entre la Barbade et l'Angleterre.

Dans le domaine aérien, les compagnies britanniques comme British Airways et Virgin Airlines vont assurer leurs vols quotidiens pour déposer les touristes anglais qui représentent 80% des visiteurs de l’ile.

Les liens entre la Grande-Bretagne et la Barbade ne sont pas complètement brisés.

Barbade Reine d'Angleterre
La Reine Elizabeth de l'Angleterre a effectué plusieurs visites officielles à Barbade. ©archives