"La Boussole" nouveau simulateur d'aide en ligne pour les jeunes

économie
Etudiants en Martinique
Étudiants sur le pôle de Martinique. ©Pôle universitaire Martinique (FB)

"La boussole", c'est le nom du simulateur d'aide pour les jeunes que le gouvernement vient de mettre en place. Lancé le mardi 27 avril 2021, l'outil concerne les jeunes, qu’ils soient en études, en formation, salariés ou en recherche d’emploi. 

Le nom du nouveau simulateur mis en ligne par l’Etat, mardi 27 avril 2021, dans le cadre de son projet "1 jeune 1 solution" est symbolique. Grâce à "la Boussole" les jeunes peuvent désormais découvrir, sur une seule plateforme, toutes les aides auxquelles ils sont éligibles.

Pour découvrir ses droits, l'utilisateur doit notamment remplir une fiche avec sa date de naissance, sa situation actuelle (étudiant, en recherche d’emploi, en stage...), son code postal, ses revenus sur les derniers mois, ou encore les revenus fiscaux de ses parents s’il est toujours rattaché à leur foyer.

Ordinateur
©Pixabay

En fonction des données remplies, les utilisateurs peuvent connaître le montant des aides auxquelles ils sont éligibles.

Des démarches simplifiées

 

Pour encore simplifier les démarches, sous les aides disponibles, il y a le lien "demander cette aide". Si le jeune clique dessus, le simulateur précise les démarches à effectuer, et le cas échéant, le lien pour faire la demande en ligne sur le site approprié.

Le simulateur doit permettre d’inverser le réflexe : désormais, le jeune nous dit qui il est et on lui dit comment on peut l’aider. L’objectif est de lutter contre le non-recours aux aides et ne pas laisser le hasard commander notre objectif est de simplifier le système.

Sarah El Haïry, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement

 

De nombreuses aides

 

Cette initiative est un complément aux aides déjà mises en place par le gouvernement. Depuis le début de la crise sanitaire, l’Etat a versé en décembre une prime de 150 euros aux étudiants boursiers, en juin une aide exceptionnelle de 200 euros aux étudiants et aux jeunes précaires de moins de 25 ans ou encore les repas à 1 euros pour tous les étudiants dans les restos U.

Ce nouveau dispositif permettra aux jeunes d’améliorer leurs conditions de vie et pourquoi pas encourager certains jeunes à faire des études en pensant qu'ils n'avaient pas les moyens.