La cantatrice Christiane Éda-Pierre est décédée

musique
Christiane Eda-Pierre
©Christiane Eda Pierre au cours d'une interview accordée à John Persenda (fondation Sphère) • ©Fondation Sphère
La cantatrice martiniquaise Christiane Eda Pierre est décédée ce dimanche 6 septembre 2020 à l'âge de 88 ans, dans sa maison de deux sevres dans le centre ouest de la France. Christiane Eda Pierre a chanté sur toutes les grandes scènes musicales de France d'Angleterre et d'Espagne. 
La cantatrice martiniquaise Christiane Eda Pierre a marqué le xxe siècle. La fille de William Eda-Pierre journaliste et d'Alice Nardal, professeur de musique, a grandi dans une famille d‘intellectuelle. Elle a baigné dans un creuset de sommités défendant les valeurs noires : Aime Césaire, Pierre Aliker, Léopold Sedar Senghor...


Un charisme scénique 


Christiane Eda-Pierre est née en 1932 à Fort de France. Au départ, la Martiniquaise n'était pas attirée par le chant lyrique, mais plutôt par le piano. Après son baccalauréat elle part en France pour développer ses talents de pianiste.

Christiane Eda-Pierre fera un peu de chant sans aucune intention de faire de l’Opéra. Jean Planel son premier professeur découvre son talent et l’oriente vers le grand chanteur et excellent pédagogue Charles Panzéra.

Après trois tentatives la jeune Martiniquaise intègre le conservatoire et obtient très vite des récompenses et des prix de scène. Mons d’un an après son prix du conservatoire, elle fait ses débuts à Nice en 1958 en interprétant Leila dans les pêcheurs de Perle. Une prestation repérée qui amène de plus en plus de rôles prestigieux.

En 1960 elle sera engagée dans l’opéra-comique. Dans ses différents concerts, elle rencontre les plus grands chefs d’orchestres : George Solti, Colin Davis et Karl Bohm. Avec ce dernier elle va interpréter "Constance de l’enlèvement au sérail". Elle a chanté sur les plus belles scènes du monde.

La diva christiane Eda Pierre a été ovationnée aux États unis, dans la salle mythique du metropolitan opéra de New york.
Elle a chanté avec les deux plus grands : l’espagnol Placido  Domingo chanteur d’opéra et chef d’orchestre (Contes d’hoffmann de Jacques Offenbach) et le ténor italien Luciana Pavarotti ( Rigoletto).

En 1980 à central Park, la cantatrice martiniquaise a chanté devant 300.000 personnes.
Chevalier la Légion d’honneur en 2008 après 30 ans de carrière, et commandeur des arts et des lettres., le hall de Tropiques Atrium porte le nom de la martiniquaise Christiane Eda-Pierre,

Après une exposition en mars 2019 sur sa carrière organisée par la CTM et deux concerts de la fondation d’entreprise SPhere en hommage à celle qui fut une des plus grandes sopranos mondiales de la seconde moitié du XXe siècle, le hall d'entrée de Tropiques Atrium à Fort-de-France porte le nom de Christiane Eda-Pierre.
Eda-Pierre
Le hall de Tropiques Atrium porte le nom de Christiane Eda Pierre ©M. Larade
La cérémonie s'est déroulée, mardi 29 octobre 2019, en présence de ses proches, et d'Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif de la CTM. 
Pour rappel notre chaîne a diffusé à. l‘époque un magazine signé Eddy Édouard et Henri Vigana.

Christiane Eda-Pierre est décédée ce dimanche 6 septembre 2020 à l'âge de 88 ans.
 

Les réactions

 

C'est une immense figure qui nous quitte, une femme exceptionnelle de talent et de ténacité. Christiane Eda-Pierre était une soprano à la voix remarquable qui a eu une carrière très riche durant laquelle elle a chanté avec les plus grands tels que Luciano Pavarotti et Placido Domingo. C'était également une femme d'une très grande générosité qui a formé avec bonheur des générations d'élèves. Elle laisse un vide immense.

Catherine Marcelline auteur du livre Christiane Eda-Pierre, Une vie d'excellence

 

« C’est avec une vive émotion que j’apprends la disparition d’une grande dame qui m’a tout appris et révélé vocalement. Les chanteurs lyriques antillo-guyanais perdent leur potomitan »

Loïc FELIX, Chanteur lyrique, ténor guyanais

Les Outre-mer en continu
Accéder au live