La Collectivité Territoriale de Martinique entre au capital de Corsair

collectivité territoriale de martinique
corsair
Avion Corsair ©Facebook Corsair

La CTM va participer au refinancement de Corsair. Les élus ont pris la décision dans la soirée ce vendredi 5 février 2021 à l’issue de longues heures de discussions.

La Collectivité Territoriale de Martinique devient l’une des actionnaires publics de la compagnie aérienne Corsair. Elle contribuera à hauteur de 3 millions d’euros au capital du consortium Outre-Mer R-Plane dont le capital se monte à 30 millions d’euros.

Ce consortium regroupe des investisseurs privés guadeloupéens et martiniquais ainsi que les collectivités de Guadeloupe, de Guyane et de Mayotte. Désormais, celle de Martinique y sera insérée. Outre-Mer R-Plane est l’un des trois acteurs du plan de refinancement de 300 millions d’euros de la compagnie aérienne. Les deux autres sont l’Etat pour 141 millions et l’ancien propriétaire allemand TUI pour 129 millions.

La CTM possèdera donc 1% du capital de la nouvelle entité de Corsair.  La Région Guadeloupe et la Collectivité territoriale de Guyane doivent contribuer à la même hauteur. Le Département de Mayotte versera 1 million d’euros.

Un vote acquis après de longs débats

 

Deux lignes se sont opposées durant les débats. Le groupe de Yan Monplaisir n’a pas souhaité que l’argent public soit mobilisé pour renflouer une entreprise privée. D’autant que l’essentiel des actionnaires, des activités, des emplois et des retombées économiques sont basés en Guadeloupe, selon le premier vice-président de l’Assemblée.

Une grande partie des élus, ceux du Mouvement indépendantiste martiniquais (MIM) notamment, mais aussi des groupes de Jean-Philippe Nilor et de l’opposition, ont mis en avant la nécessité d’améliorer la desserte de la Martinique en aidant Corsair. Il convient, selon eux, de mettre fin au duopole constitué par Air France et Air Caraïbes. L’arrivée d’un troisième opérateur aurait pour effet une de baisse du prix des billets d’avion.

Le vote a été acquis par 19 voix contre 10 et 14 abstentions. Le rapport présenté par Miguel Laventure, membre du conseil exécutif chargé des affaires budgétaires et européennes, avait déjà été présenté lors de la réunion plénière du 21 décembre 2020. Il avait été retiré de l’ordre du jour à la demande de plusieurs élus ayant souhaité des informations complémentaires sur le dossier. Désormais, la CTM est actionnaire de Corsair.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live