La commune du Morne-Vert met en route ses projets pour attirer plus de visiteurs

aménagement du territoire
Ville du Morne-Vert
Vue arienne de la ville du Morne-Vert ©Cap Facebook Morne-Vert Officiel / DR

La ville du nord Caraïbes a signé le 22 décembre 2020, deux conventions d’accompagnement avec la Collectivité Territoriale de Martinique "pour la transformation globale du centre-bourg". Coup de projecteur sur cette petite bourgade tranquille, nichée au pied des pitons.

Le 22 décembre 2020, le Morne-Vert signait deux conventions d’accompagnement pour "la transformation globale du centre-bourg". Le document prévoit la démolition d’un immeuble situé à l’entrée la ville (en face de l’église). Objectif de la municipalité : "ouvrir le centre-bourg sur la vallée des pitons et offrir une meilleure vue aux habitants et visiteurs".

La mairie précise qu’une feuille de route "stratégique" intitulée "redynamisation du centre-bourg" sera produite, "afin de programmer les actions d’envergure, d'affiner les projets structurants de la commune et de finaliser les plans de financement".

La destruction de cet immeuble vétuste fera place à un parking dans un premier temps, lequel va accueillir ensuite un marché et un centre d’activités agro-alimentaires, avec une boucherie, une poissonnerie, un restaurant etc…

 

Non loin de cette place, sera construit un espace France Services (ex MSAP), un poste de police, une salle pour les jeunes et une maison réservée aux associations.

 

Ces structures seront harmonisées et coordonnées par la Société Publique Locale - Martinique Aménagement Équipement (SPL-MAE), un service piloté par la CTM dont l’objectif est d’assurer l’ingénierie des petites communes dépourvues de moyens techniques, en termes d’aménagement et d’équipement.

(Lucien Saliber - maire du Morne-vert)

Lucien Saliber
Lucien Saliber - maire du Morne-Vert ©Cap Facebook Morne-Vert Officiel / DR

Ce futur chantier dont les travaux devraient débuter au premier semestre 2021, vise donc à "donner une nouvelle visibilité touristique" à cette bourgade établie au pied des pitons du Carbet, commune voisine située sur le littoral du nord caraïbes. Certes, ce n’est pas le cas du Morne-Vert, mais l’édilité se targue d’autres atouts, comme ses nombreuses pistes de randonnées pédestres, dont une conduisant jusqu’à Fond Saint-Denis, par la source Attila.  

Le Marché traditionnel, la carnaval, les compétitions de pétanque ou encore la crèche vivante de Noël figurent au chapitre des initiatives communales chaque année.

La vie au Morne-Vert
Quelques activités et initiatives du Morne-Vert ©Cap Facebook Morne-Vert Officiel / DR

Autres "spécificités" du Morne-Vert, le canyoning, la remontée des rivières, ou encore le bivouac géré par un guide professionnel de moyenne montagne. Mais il y a aussi le "lasotè" (coup de main collectif pour cultiver la terre) organisé ponctuellement sur des terrains en friche ou dédiés aux cultures vivrières et aux plantes.

Le dernier rassemblement pour cette pratique solidaire, s'est déroulé au mois de septembre 2020.

La commission AT2E a la prétention de vouloir faire du Morne-Vert, la capitale de la visite des plantes médicinales très bientôt.

 

Ceci, à travers les visites de nos différentes plantothèques qui verront le jour les unes après les autres dans chaque quartier, avec une formation et une connaissance pointue en la matière de ceux qui voudront.

(Karine Saliber – 3e adjointe au Maire et présidente de la commission AT2E)

Lasotè au Morne-Vert
"Lasotè" (coup de main collectif pour cultiver la terre) au Morne-Vert ©Cap Facebook Morne-Vert Officiel / Gaspard Ferraty

L’administration verdimornaise semble déterminée à donner un coup d’accélérateur à ses projets, en dépit de la raréfaction des aides publiques à laquelle sont confrontées toutes les villes. Et d’autant que le maire a été confortablement élu dès le premier tour des élections municipales de mars 2020, avec plus de 79% des suffrages sur 1652 inscrits.

Ce succès est peut-être la récompense de la mandature précédente de Lucien Saliber qui a pu mener à son terme la reconstruiction d'une partie de l’église, une initiative qui marque en général l’esprit de l’électorat, très majoritairement catholique en Martinique.

Ces projets faisaient partie de notre profession de foi dévoilée au début de la campagne de 2020. Ils seront financés par l'Etat, la CTM, Cap Nord et la commune du Morne-Vert pour un montant global estimé à environ 1 million d'euros.

(Lucien Saliber)

Eglise du Morne-Vert
L'église du Morne-Vert en réfection en 2015 ©Cap Facebook Morne-Vert Officiel / DR

Pour 2020, la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) du Morne-Vert était fixée à 354 154 euros. (source : cohésion-territoires.gouv.fr)