La fête de Diwali ou fête des lumières, sera célébrée dans une stricte intimité en Martinique

vie locale
Divali
©ParagKini de Pixabay
Le confinement imposé pour cause de Covid-19 ne permettra pas à la communauté indienne de Martinique de fêter ensemble Diwali. Les familles se retrouveront en très petit comité à leur domicile à partir d'aujourd'hui (samedi 14 novembre 2020). 
L’un des moments majeurs de l'hindouisme "la Diwali" fête de la lumière, (la dipavali pour les tamouls) se déroulera en famille à partir d'aujourd'hui (samedi 14 novembre 2020).

La communauté indienne martiniquaise vivra "la Diwali", calfeutrée et en respectant les règles sanitaires liées au confinement. Force est de constater que la pandémie aura changé le déroulement des traditions religieuses en Martinique comme dans le monde entier.
Le temple de la communauté indienne de Basse-Pointe
Le temple de la communauté indienne de Basse-Pointe. ©Daniel Betis
 

Le symbole la lumière 


Diwali symbolise la victoire de la lumière sur les ténèbres. C'est la fête de Krisna et de la déesse Lakshmi. Ce moment incontournable demeure la victoire du Dieu Rama sur le démon Ravana qui a enlevé Sita son épouse.

Une fête joyeuse d’offrandes, de prières, de partage, de lumières et de cadeaux. Un kaleidoscope de couleurs et de merveilleuses senteurs de l'Orient. Elle s’étale sur cinq jours mettant en exergue plusieurs thématiques et à chaque fois un cérémonial approprié.

On y évoque le seigneur de la mort (Dantheras), la défaite du démon (Naraka chaturdaski), la grande Diwali consacrée à la déesse Lakshmi et au Dieu Ganesh. 

Et au delà, comme un couronnement au dessus de la tête des croyants, l'amour fraternel est honoré ainsi que l'année qui vient de s'écouler.

Les maisons sont décorées pour cette occasion et les familles échangeront des cadeaux, chanteront, prierons et dégusteront de divines spécialités culinaires.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live