La France signe deux accords de coopération judiciaire avec Sainte-Lucie

caraïbes
Ambassade de France à Sainte Lucie
Ambassade de France à Sainte Lucie à la Vigie ©Maurice NAGOU
C’est une signature sans précédent : pour la première fois dans la région Caraïbe, la France signe des accords bilatéraux dans le domaine pénal et judiciaire avec Sainte-Lucie.
C'est le Saint-Lucia News Online qui a publié l'information. Selon nos confrères Saint-Luciens, les paraphes ont été officiellement apposés aujourd’hui (30 septembre), par le Premier Ministre du pays, Allen Chastanet et l’Ambassadeur de France, Eric de la Moussaye.

Les deux pays renforcent ainsi leur coopération dans la lutte contre la criminalité, le terrorisme et les trafics en tous genres, notamment de stupéfiants. À cette fin, l'accord prévoit que la France et Sainte-Lucie s'engagent dans une large entraide judiciaire et vont coopérer dans les affaires qui nécessitent des perquisitions, la comparution de témoins, des confiscations…

Des possibilités d'extradition

La Convention d'extradition, qui est le complément naturel de la Convention juridique d'assistance mutuelle, vise à établir une coopération plus efficace entre la France et Sainte-Lucie dans la répression de la criminalité dans le respect des constitutions de chacun.

Plus concrètement, cela signifie que les deux pays s'engagent à se livrer réciproquement les personnes de leurs territoires respectifs qui sont poursuivies ou condamnées par les autorités judiciaires de l'autre État pour un crime ou délit extradable. Une évolution incontestable qui va changer la donne, notamment dans les affaires criminelles.