La Jamaïque domine le sprint féminin aux championnats du monde d'athlétisme

athlétisme
Les reines de sprint de la Jamaïque
Au 100m, les reines de sprint mondial de la Jamaïque ont occupé les 3 marches du podium. (Gauche à droite) Shericka Jackson, Shelly-Anne Fraser-Pryce et Elaine Thompson-Herah. ©twitterworldathletics
Aux championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent aux États-Unis, les Jamaïcaines dominent le 100 m, 200 m et le 4 x 100 m. Shelly-Ann Fraser-Pryce, Shericka Jackson, et Élaine Thompson-Herah sont les médaillées du sprint mondial. Depuis le départ du champion du monde Usain Bolt, les performances des sprinteurs masculins Jamaïcains sont en berne.

Les Jamaïcaines, Shelly-Ann Fraser-Pryce, Shericka Jackson, et Elaine Thompson-Herah sont les filles qui dominent  le  sprint mondial.

Shelly-Ann Fraser-Pryce

À 35 ans, cette mère de famille entre dans la légende. Elle est l’une des plus grandes sprinteuses de son pays et  reconnue pour sa régularité, sa longévité et ses perruques colorées.

En 2008, aux Jeux Olympiques de Pékin, elle devient la première Jamaïcaineà s'imposer sur le 100m. En 2013, elle est désignée athlète de l'année de l'IAAF, la Fédération Internationale l'athlétisme amateur.

Sa petite taille d'1m52 et sa rapidité, lui ont valu le surnom de Pocket Rocket (fusée de poche).

En 2021, aux Jeux Olympique de Tokyo, elle décroche la médaille d'argent sur 100 m, (4e podium d'affilée sur la distance), avant de remporter le relais 4 x 100 m avec ses compatriotes. 

100m championnats du monde Eugene, Oregon
Shelly-Anne Fraser-Pryce franchit la ligne d'arrivée devant ses compatriotes. ©twitterworldathletics

Le 17 juillet 2022 aux mondiaux d’athlétisme à Eugene en Oregon, elle s’impose encore sur 100m, et  devient la première athlète à remporter cinq titres mondiaux sur une distance du sprint.

Elle a gagné le respect des grands champions comme Michael Johnson, ancien recordman olympique et mondial du 200m et 400m.

Depuis 2008, Shelly-Anne Fraser-Pryce a été la femme à battre. Aujourd’hui, elle est tannée en permanence par deux compatriotes.

 Elaine Thompson-Herah

Elaine Thompson-Herah a 30 ans.

En 2016, aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, elle remporte le 100m et le 200m.

Cinq ans plus tard, aux Jeux de Tokyo en 2021, elle conserve ses titres. Elle remporte également le 4 × 100 m avec l'équipe de Jamaïque.

A Tokyo, elle court le 100m en 10,61. La 2e meilleure performance de tous les temps. Au 200m, elle affiche un chrono de 21,53. C'est encore la 2e meilleure performance de tous les temps.

A Eugene, Oregon, ses performances aux mondiaux de 2022 sont décevantes. Elle remporte le bronze du 100m. Sur le 200m, elle franchit la ligne d’arrivée en 7ème place.

Elaine Thompson-Herah
Elaine Thompson-Herah ne trouvait pas sa forme aux mondiaux 2022. ©twitterelainethompson-herah

Ca m'a fait mal. C'était difficile cette saison a m'entrainer, à courir. Je ne suis pas au niveau souhaité.

Elaine Thompson-Herah

Shericka Jackson 

A 28 ans Shericka Jackson est la plus jeune du groupe.

Aux championnats du monde 2022 aux États-Unis, avec un chrono de 21,45, elle remporte son premier titre mondial sur 200m. Il s'agit d'un nouveau record du monde sur la  distance.  Sa performance met en danger le record du monde de l'Américaine Florence Griffith-Joyner de 21,34, établi en 1988.

200m femmes nouveau record du championnats
Au championnats du monde 2022, aux Etats-Unis, la jamaïcaine, Shericka Jackson a établi un nouveau record de compétition du 200m. ©twitterworldathletics

Derrière elle, sa compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce et la Britannique Dina Asher-Smith n'ont rien pu faire.

J'avais l'impression d'être dépassé par un torrent,

Shelly-Ann Fraser-Pryce.

Aux mondiaux, Shericka Jackson a également remporté la médaille d’argent du 100m.

Ancienne spécialiste du 400m, elle est double championne du monde du 4x400m à Pékin en 2015 et à Doha en 2019.

Elle a gagné 3 médailles olympiques; l’argent sur 4x400 en 2016 à Rio de Janeiro et le bronze sur 400m et sur 100m à Tokyo en 2021.

Elle est le premier athlète au monde à être médaillé du 100m, le 200m et le 400m.

C'est sur 100 m et 200 m que Shericka Jackson affiche déjà ses intentions aux Jeux Olympiques de Paris en 2024.