La Martiniquaise Hanétha Vété-Congolo est désormais détentrice d’une Chaire universitaire aux États-Unis

distinction
Hanétha Vété-Congolo
Hanétha Vété-Congolo ©Dennis Griggs - Tannery Hill Studios / marche-poesie.com

Hanétha Vété-Congolo a annoncé sur sa page Facebook sa nomination à un poste permanent d'enseignement et de recherche universitaire, au Bowdoin College à Brunswick (Maine, États-Unis) où elle dirige le département de langues et littératures romanes. "Je suis donc honorée au plus haut point".

Hanétha Vété-Congolo est originaire du François où elle a vu le jour en 1973. Après ses études supérieures au campus de Schoelcher, elle a décidé d’embrasser une carrière de professeur.

La Martiniquaise a d’abord vécu en Angleterre puis en Jamaïque où elle a enseigné (University of the West Indies, Mona) et en Virginie.

Aujourd’hui en poste au Bowdoin College à Brunswick (dans le Maine, à l’extrême nord-est des États-Unis), elle dirige le département de langues et littératures romanes et est désormais détentrice de la Chaire Henry Wadsworth Longfellow Endowed Chair.  

La détention d’une Chaire est le signe le plus remarquable de l’Académie formelle signalant le niveau d’accomplissement et la reconnaissance générale et explicite de la distinction professionnelle, intellectuelle et scientifique à tous points de vue.

 

Je suis donc honorée au plus haut point.

(Hanétha Vété-Congolo)

 

Hanétha Vété-Congolo est aussi l’auteure de nombreux travaux universitaires et de recueils de poésie.

Livres / Hanétha Vété-Congolo
Une sélection des travaux d'Hanétha Vété-Congolo ©Page Facebook Hanétha Vété-Congolo / DR

 

La Martinique et sa matière fermentée, sa terre noire, la Caraïbe et sa claire singularité sont mon humus, mon intelligence, le lieu de fondement de mes savoir-faire (…). Ni cette science, ni ces savoir-faire ne se sont constitués et imposés de manière innée à ceux qui savent les voir, les déceler, les reconnaître et les comprendre. (…)

 

"La femme nègre que je suis"

 

D’habitude, je franchis les étapes, sé tout (c’est tout). Mais là, j’ai su, compris, mesuré immédiatement, malgré le "choc", le sens, la signification, la portée, le signe, le symbole que cela représente, en tout cas, pour nous académiciens et la femme nègre que je suis, en existence dans l’académie étasunienne.

 

Hanétha Vété-Congolo est installée aux États depuis 1999, où elle s’est épanouie professionnellement, mais toujours fière de sa Martinique natale.

La science martiniquaise et caribéenne, le savoir-faire martiniquais et caribéens sont donc honorés au plus haut point (…). "nou la, nou bien la, sé nou ki sé nou menm" (Nous sommes là et bien là, c’est nous qui sommes nous-mêmes) ! 

(Hanétha Vété-Congolo)

Les Outre-mer en continu
Accéder au live