La pièce "Moi, fardeau inhérent" dénonce les violences sexuelles faites aux femmes

théâtre
Extrait "Moi, fardeau inhérent"
Extrait de la pièce de thâtre : "Moi, fardeau inhérent". ©Hervé Braneyre

Pendant 3 jours,  (jeudi 25, vendredi 26, samedi 27 février 2021), dans le cadre de sa programmation théâtrale, le Sermac propose "Moi, Fardeau Inhérent". Une pièce interprétée et mise en scène par Daniely Francisque, qui dénonce les violences sexuelles faites aux femmes.

La scène du théâtre municipal en plein cœur de Fort-de-France, du 25 au 27 février 2021 offre aux spectateurs l’occasion de faire une introspection sur un problème qui heurte nos sociétés : les violences sexuelles faites aux femmes.

"Moi, Fardeau inhérent", œuvre de l'haïtien Guy Régis

 

Une femme attend, par une nuit de pluie, elle dépose son fardeau sous la fenêtre d'un homme. Elle attend sa revanche contre l’injustice mâle. Mais comment transcender les blessures de la vie?

La comédienne Daniely Francisque, (à travers le texte de l’auteur, metteur en scène, réalisateur haïtien Guy Régis Jr), entend lancer à la face du monde, une mise en garde, un cri qui sort de ses entrailles pour dire "plus jamais ça".

J’ai été littéralement saisie par le texte de Guy Régis Jr. Sa force poétique m’a captivée. J'ai admiré le courage dont il a su faire preuve en tant qu'homme pour se saisir d’un tel sujet, et ce avec une grande justesse. 

Daniely Francisque

 

Il y a quelques années, le sujet était tabou. Aujourd’hui les victimes sortent de leur silence et dénoncent leurs bourreaux.

Extrait de la pièce de théâtre : "Moi, fardeau inhérent"

Une one woman show pour alerter et dénoncer

 

Cette femme dans la nuit‚ crie sa déchirure, parle de sa blessure à jamais ouverte‚ livre son secret enfoui dans son corps flétri‚ se décharge de son lourd fardeau inhérent.

Le passé défile et se profile à l’horizon le glaive de la parole. Le temps de la vengeance est arrivé et la peur change de camp. La comédienne Daniely Francisque se fait la voix des sans voix, de celles qui n’osent pas dire ou ne peuvent pas dire.

Une  équipe de choc pour un message fort

 

Elle s’est entourée d’une équipe de choc. Son assistant metteur en scène, Patrice Le Namouric a une expertise théâtrale (écriture, scénario mise en scène). Nelson-Rafaell Madel son  directeur de jeu, a reçu une solide formation de Yoshvani Médina.

Jean-Pierre Népost, Régisseur lumière et Régisseur Général notamment au Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes, a crée les lumières.

Le chanteur batteur auteur, Eddie Francisque  qui a baigné dans  les rythmes de la caraïbe a composé la musique. La costumière Laura de Souza met son talent pour donner au message la portée nécessaire.

Ce one woman show applaudi au festival d'Avignon, est une déflagration. Pendant 3 jours, la compagnie Track sera sur la scène du théâtre municipal de Fort-de-France à 19h 30.