La réouverture du Club med à Sainte-Anne (Martinique) est encore reportée

tourisme
Club Med les boucaniers
Club Med les boucaniers à Sainte-Anne (Martinique) ©Les boucaniers (FB)

L’hôtel Club Med avait programmé sa réouverture le samedi 6 février prochain, mais l’obligation de motifs impérieux dès ce mardi 2 février pour traverser l’atlantique a perturbé l’agenda initial.

Le Club Med, cet hôtel aux 4 tridents de Sainte Anne devra encore patienter avant de sortir de ses longs mois de léthargie imposés par la pandémie.

Ses dirigeants assurent que le plein avait été fait côté réservations pour la reprise. Seulement, dès l’annonce des restrictions de voyage, les annulations sont tombées en cascade. Conséquence, la réouverture a été reportée à fin février voire début mars, si les conditions le permettent.

Les quelques 200 salariés devront encore patienter avant de reprendre le travail.

Optimisme malgré tout

 

Qu’importe : le club Med qui affiche la plus forte capacité d’hébergement de Martinique avec 600 chambres, envisage l’avenir avec optimisme, en dépit des embûches conjoncturelles et structurelles.

Des travaux mineurs ont certes été entrepris pendant la période d’inactivité, mais pour séduire et fidéliser à terme une clientèle qui ne regarde pas trop à la dépense, un plan ambitieux de rénovation/extension est prévu pour une montée en gamme.

Ce projet de 20 millions d’euros prend du retard en raison d’un litige vieux de 13 ans avec l’ancien Conseil Régional et transmis à la Collectivité Territoriale de Martinique. Après maintes péripéties judiciaires, les dirigeants de l’hôtel ne désespèrent pas obtenir le versement d’un reliquat de subvention de 750.000 euros.

D’ici là, il leur faudra composer avec les aléas de la crise sanitaire dans l’optique du retour des clients. Une clientèle à forte coloration Européenne et composée à 70% de Français. Toutefois une redistribution des cartes n’est pas exclue, car juste avant le confinement, les réservations laissaient entrevoir un regain d’intérêt coté Nord-Américain…ce qui constituait à l’origine, le cœur de cible du club les boucaniers de Sainte Anne en Martinique.