La sélection de Martinique tient en échec la Guinée-Bissau (1-1)

football
Guinée-Bissau et Martinique
La Guinée-Bissau (en vert) joue à Fort-de-France face à la Martinique. ©Karl Sivatte
La sélection de Martinique tient en échec la sélection nationale de la Guinée-Bissau samedi soir au stade Pierre Aliker à Fort-de-France.

Sur le papier, l'équipe nationale de la Guinée-Bissau, constituée des meilleurs joueurs professionnels du pays, est plus forte. Mais sur le terrain la sélection de Martinique hausse son niveau de jeu. Les Martiniquais sont bien en place et très disciplinés. Non seulement ils résistent à leurs adversaires mais ils se montrent dominateurs.

Le public est ravi de voir sa sélection (avec uniquement des joueurs de notre championnat), en si bonne posture. Un public qui redouble de plaisir sur une énième attaque. Le jeune Davy Singama profite d'une belle action de Christof Jougon pour marquer de la tête (25e). Les Martiniquais mènent à la mi-temps.

Davy Singama
Davy Singama buteur pour la sélection de la Martinique en première mi-temps. ©Karl Sivatte

Exclusion dans les deux camps

La seconde période est différente. La Guinée Bissau veut égaliser et s'en donne les moyens. La défense martiniquaise plie sous les attaques incessantes au point de commettre des fautes. Le défenseur Davy Singama est sanctionné d'un deuxième carton jaune. Cela se traduit par un carton rouge et donc son exclusion immédiatement. Davy Singama (Golden Lion) inaugure sa première sélection, marque un but mais regagne les vestiaires avant tout le monde.

La Guinée-Bissau accélère encore et égalise logiquement sur une action d'école, conclut par Joao Mario (65e).

La joie des joueurs de GNB Joao Mario a égalisé
Joao Mario égalise pour la Guinée-Bissau. ©Karl Sivatte

La Martinique résiste aux assauts  de l'équipe africaine. Tous les observateurs saluent la prestation technique de nos visiteurs.  

À dix minutes de la fin, la capitaine Daniel Herelle est fauché sévèrement. Il sort sur la civière après un tacle de Soana Goves qui écope d'un carton rouge (84e).

Score final (1-1). Un bon match nul de l'avis des dirigeants martiniquais.