La restauration de la mangrove de Morne Cabri au Lamentin a débuté

environnement le lamentin
Mangrove / Morne Cabri Lamentin
Une partie de la mangrove de Morne Cabri. ©Ville du Lamentin Martinique
Environ 40 personnes réunies au sein d’un Atelier Chantier d’Insertion ont entamé depuis le 25 avril 2022, la restauration de la mangrove de Morne Cabri. Située en amont du parcours santé très fréquenté du site, cette forêt de palétuviers, d’arbres et de plants, est menacée par des lianes envahissantes.

La première phase de l’opération "sauvons la mangrove à 2 pas" initiée par la ville du Lamentin et qui a débuté le lundi 25 avril 2022, se poursuit à Morne Cabri. Durant plusieurs semaines, une quarantaine de personnes inscrites dans un Atelier Chantier d’Insertion (ACI), sont chargées de restaurer et de protéger cette forêt de palétuviers, d’arbres et de plants.

Celle-ci est située de part et d’autre de la voie d’accès vers le centre nautique et le parcours santé très fréquenté de cet espace naturel.   

Cette "restauration expérimentale" repose sur 3 principes, explique la municipalité, à savoir "l’utilisation de moyens légers pour la suppression des EEE (Espèces Exotiques Envahissantes) telles que les herbes et les lianes étouffant les palétuviers, la facilitation de la reconquête naturelle par le milieu en protégeant les végétaux déjà existants et la plantation d’espèces adaptées à la salinité de la zone, pour combattre les EEE".  

Une mangrove "dégradée"  

Il s’agit de supprimer 1000m² de graminées invasives (EEE), de poser 500m² de bâches d’étouffement des EEE, de protéger 50 plants ou arbres menacés par ces EEE, de planter 60 arbres en vue du reboisement de la zone de mangrove dégradée, de récolter 200 graines de palétuviers noir et de la mise en pépinière in situ, de 50 plants de ces derniers.

Ville du Lamentin

Morne cabri / Lamentin / mangrove
La végétation d'une partie du site de Morne Cabri. ©Ville du Lamentin Martinique

Cette initiative menée dans le cadre du programme "Réciprocité" de l’Agence Française pour la Biodiversité, est conduite conjointement avec différents organismes partenaires, lesquels s'impliquent dans le développement durable du territoire.

Il s'agit de La CACEM, de l’association CAID, de l’Association Solidarités Lamentinoises, du Conservatoire Botanique Nationale de Martinique, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Martinique, du Conservatoire du Littoral, de la Collectivité Territoriale de Martinique, de la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DEAL), de l’Office Martiniquais du Sport et des Loisirs, de l’Office National des Forêts, du Parc Naturel Régional de Martinique et du Parc Naturel Marin.