"Lamota" l’un des grands-maitres du "Danmyé" martiniquais s'en est allé

traditions
Marie Deston dit "lamota
Marie Deston dit "Lamota" s’est éteint dimanche 26 septembre 2021 à l’âge de 91 ans. ©Michel Joseph
Le monde de la tradition perd un de ses piliers. Marie Deston dit "Lamota" s’est éteint dimanche 26 septembre 2021 à l’âge de 91 ans. Originaire de la commune de Sainte-Marie, il était considéré comme une figure tutélaire de cette danse et art martial appelé "laghia" ou "danmyé".

Marie Deston faisait partie de ces maîtres de la tradition. Ils ont tout au long de leur vie assuré avec humilité la transmission du savoir. Lamota était un expert en danmyé ou ladja, un art de combat traditionnel martiniquais né durant la période de l'esclavage.

Figure emblématique de la tradition

 

Né le 5 septembre 1930 au quartier reculé à Sainte-Marie, Marie Deston a découvert cet art à 12 ans. Il quittait en cachette le domicile de ses parents avec son frère Maximin (décédé en 2013) pour assister à ces combats d'envergure.

Sainte Marie, berceau du bélé et du  laghia, c’était l’époque de François dit Gwo Vikto (koumandè bèlè), de  Dulténor dit koki, combattant de Danmyé.

Marie Deston surnommé "Lamota", se nourrissait de cette cérémonie initiatique. Tout naturellement, il devient un major redoutable et redouté.

Marie Deston dit "lamota" maitre "laghia" ou "danmyé"

 

Marie Deston s’est éteint dimanche 26 septembre 2021 à l’âge de 91 ans.