Le combat jusqu'à la mort du Martiniquais Louis Delgrès pour la liberté et l'égalité

histoire
Louis Delgrès
Louis Delgrès a combattu contre le rétablissement de l'esclavage en 1802. ©Martinique la 1ère

Louis Delgrès, illustre Martiniquais né à Saint-Pierre le 2 août 1766 a combattu toute sa vie contre le rétablissement de l’esclavage en Guadeloupe en 1794 et a choisi de mourir pour défendre ses idéaux en 1802.

Le colonel Louis Delgrès, peu connu en Martinique est un héros en Guadeloupe.

Il a combattu contre le rétablissement de l’esclavage en 1794 en Guadeloupe et a choisi de mourir pour défendre ses idéaux en 1802.

Cet illustre Martiniquais né à Saint-Pierre, fils d'une Afro-descendante et d'un procureur du roi, a consacré toute sa vie pour l’égalité et la liberté. 

"Vivre libre ou mourir", ces célèbres mots sont de Louis Delgrès. Ils les prononcent en 1802 avant de se faire exploser avec  300 hommes, à l’aide de barils de poudre.

Louis Delgrès
Louis Delgrès a dénoncé les agissements de Napoléon Bonaparte en 1802. ©DR

Cet acte héroïque se déroule  à Saint-Claude en Guadeloupe. C’est sans aucun doute, l’épisode le plus marquant de la vie de ce combattant. 

Quelques temps avant sa mort, il dénonce les agissements de Napoléon Bonaparte, auteur du rétablissement de  l’esclavage de 1802. Un homme qu’il avait jadis admiré. 

"Vivre libre ou mourir". Louis Delgrès choisira de mourir…..Fidèle à ces convictions. Il est mort à seulement 35 ans.

(Re)voir le récit de Fabienne Léonce, Thierry Sokkhan et Patrice Chateau-Degat.

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live