Le conflit s’achève au SMTVD : le ramassage des ordures devrait reprendre ce jeudi 29 octobre

environnement
Ordures ménagères / poubelles
Camions de collecte des ordures ménagères ©Martinique la 1ere
Un document de suspension de conflit a été validé par les deux parties durant la nuit. Les agents de l’USAM ont obtenu des moyens supplémentaires et la mise en place d’un observatoire social pour apaiser le climat interne. Le protocole définitif devrait être signé durant cette journée.  
La grève au Syndicat Martiniquais de Traitement et de Valorisation des Déchets a trouvé une issue durant la nuit du mardi 27 au mercredi 28 octobre 2020.

Après plus de 20 jours de mobilisation, les agents du syndicat USAM ont obtenu comme annoncé la veille :
  • 36 embauches dans un plan pluriannuel "pour renforcer les effectifs", dont 16 postes avant la fin de l’année, (à l'issue de la procédure habituelle de recrutement ).
  • L’acquisition de 25 engins et matériels spéciaux, et la mise à disposition d’un atelier de maintenance. Cet investissement intégrera également le plan pluriannuel, "afin d'améliorer le traitement des ordures et les conditions de travail au quotidien" rappelle le syndicat.

"Un observatoire social pour apaiser les tensions"


Le dernier point de la plate-forme revendicative concernait les relations en interne avec le président de la structures (Sainte-Rose Cakin), des rapports jugés "difficiles" par les grévistes. Ces derniers ont pu obtenir la mise en place d’"un observatoire sociale, pour apaiser les tensions".
Quant au paiement des jours de grève escompté par les employés, "un compromis" aurait a été trouvé avec la direction d’après l’USAM.

L’organisation syndicale doit maintenant soumettre à l’appréciation des 180 agents, ce document préalable à la signature du protocole de fin de conflit. Le rendez-vous est fixé à 11h en fin de matinée ce mercredi 28 octobre 2020 (au siège du SMTVD au Robert). A l’issue de cette assemblée générale, l’acte définitif devrait être paraphé par les acteurs.
Poubelles débordantes
Poubelles débordantes dans un local situé dans une résidence à Schoelcher. ©J.N.

Reprise du ramassage des ordures dès jeudi


Cette fin de conflit annoncée est en tous cas un soulagement pour l’ensemble de la population martiniquaise, dont les déchets se sont accumulés sur la voie publique durant plus de trois semaines. Les voitures de collectes devront redoubler d’efforts afin d’évacuer au plus vite ces très nombreuses poubelles en souffrance, envahies depuis plusieurs jours par les rongeurs.

Les 16 centres de tri et de traitement de l’île rouvriront donc jeudi 29 octobre 2020 aux horaires habituels. En outre, plusieurs employés se disent prêts à faire des heures supplémentaires, afin de recevoir un maximum de camions-poubelles pour un retour rapide à la normale.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live