publicité

Après les inondations, la mairie du François demande l'état de catastrophe naturelle

Deux jours après les inondations au François, les équipes de la mairie procèdent au répertoire des dégâts sur les ouvrages de la commune et les habitations. L'évaluation devrait être conséquente. 

Maison en danger à Bois Soldat (à gauche) et de nombreux dégâts sur les ouvrages de la mairie au François © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Maison en danger à Bois Soldat (à gauche) et de nombreux dégâts sur les ouvrages de la mairie au François
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le
La pluie recommence à tomber ce mercredi (18 avril 2018) au François, mais les habitants espèrent ne plus revivre les graves inondations de lundi dernier. Les services de météo France ont relevé plus de 179mm d'eau pendant cet extraordinaire épisode pluvieux de lundi après-midi (16 avril).
© Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère
Outre le bourg, qui est sinistré, d'autres quartiers ont souffert de ces pluies exceptionnelles : Morne Pitault, Morne Pavillon, Bel Âme, Casse cou, Morne Serpent, Des Roses Est, 3 pitons...Les ouvrages de la commune (chaussées, routes, ponts..), sont endommagés à cause des inondations et des glissements de terrain.

"Nous sommes presque isolés, car le gué qui nous permet de rentrer chez nous est très endommagé", explique Daniel, un habitant de Des roses Est. "Ce chemin est privé mais la mairie tient compte de la situation de tous les administrés", répond Patrick Joannes-Elizabeth, 7e adjoint au maire chargé du développement économique.
Pont du quartier Des Roses Est au François © Réseaux Sociaux
© Réseaux Sociaux Pont du quartier Des Roses Est au François
Des maisons sont aussi fragilisées par ces mouvements du sol, en particulier celle d'une famille du quartier Bois Soldat."L'évaluation est en cours, et nous sommes sur le terrain, 48h après les événements afin de répertorier les dégâts et d'apporter les solutions adaptées", ajoute l'adjoint au maire. Une façon sans doute de répondre à quelques impatiences.

Le François réclame l'état de catastrophe naturelle                      

Le maire du François Joseph Loza, avec le relai du sénateur Maurice Antiste à Paris, a demandé dès hier (mardi 17 avril), que soit reconnu l'état de catastrophe naturelle pour le François. Il a aussi demandé la mobilisation urgente du Fonds de Secours de l'État.
Maison en difficulté à Bois Soldat © Mairie du François
© Mairie du François Maison en difficulté à Bois Soldat



Le recensement des familles sinistrées entamé par le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale), dès lundi soir se poursuit. Les familles qui ne se sont pas encore fait connaître sont invitées à se rapprocher du CCAS du François. Renseignements 0596548484.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play