Le "gommier" vitrine de la tradition dans la baie de Fort-de-France pendant la transat Cap-Martinique

traditions
TRADITIONS
Le gommier a donné à la baie des flamands à Fort-de-France une dimension patrimoniale ©AGT
Le "gommier" a été à l'honneur lors de l'arrivée de la course Cap-Martinique du 21 au 28 avril 2022. Démonstrations et initiations ont été organisées sur la plage de la Française et dans la baie de Fort-de-France, avec le "Club des Gommiers". L'opération a connu un franc succès et a permis aux participants de connaître l’histoire de cette embarcation créé par les amérindiens.
Gommier
des séances d'initiations ont été organisées pour les jeunes ©AGT

Le gommier est une embarcation tirée de l’arbre du même nom à partir d’un tronc fouillé, creusé et rehaussé par des planches. Le "club des gommiers", association créée en 1981 a pour objectif de pérenniser la pratique de la tradition et d’organiser des compétitions.

Une compétition pour les jeunes

Pendant les arrivées des concurrents de la Transat Cap-Martinique, démonstrations et initiations se sont déroulées sur la plage de la Française et dans la baie de Fort-de-France.

Le samedi 28 avril 2022,  le "club des gommiers" organisait "La ronde des forts", un travail minutieux lancé par la section Zagaya pour les jeunes de moins de 18 ans.

Il s’agissait de tourner autour des bouées du Fort Saint-Louis, de l’ilet Ramier, de celui  de la pointe du bout aux trois îlets et de la pointe de la Vierge à Fort-de-France.

Cinq gommiers compétiteurs et quatre invités (9 au total) ont participé à la course dont le Couvent de Cluny, le lycée Acajou 2, le PRE de Fort-de-France et un regroupement jeune mouvance du gommier .

tradition
le second équipage de la ronde des forts ©AGT

Après une course rondement menée,  Mili de l’association gommier traditionnel remportait l'épreuve devant Ti-siré de Lamentin, Diet et Grain d’or d’acajou 2.

À noter la prouesse d’une équipe de jeunes de 7 à 12 ans au sein de l’embarcation Obidjul

L’initiation a connu un franc succès

L’initiation a connu un franc succès et a permis aux participants de connaître l’histoire de cette embarcation créée par des amérindiens.

La présidente Nathalie  Dô affiche une large satisfaction.

traditions
Nathalie Dô ©Daniel Bétis

Nous sommes très heureux de valoriser notre tradition ainsi que le patrimoine du "gommier" la vulgarisation d’un grand nombre. Cela nous fortifie dans notre démarche de développement de la discipline

-Nathalie Dô - présidente du "club des gommiers"

La dynamique laisse penser à des lendemains plus riches pour le développement de la pratique du gommier, notamment au niveau des skippers et des amoureux de la mer.