Le gouvernement veut étendre l'état d'urgence en Martinique jusqu'au 31 décembre 2021

coronavirus
Malade à l'hôpital
©Martinique la 1ère
Le gouvernement a déposé mardi 26 octobre 2021, un amendement avant l'examen du projet de loi "vigilance sanitaire" par le Sénat, pour prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 décembre 2021 en Martinique où la situation sanitaire reste "encore très fragile".

Cet amendement "proroge jusqu'au 31 décembre 2021 inclus l'état d'urgence sanitaire déclaré sur le territoire de la Martinique", car la situation sanitaire "encore très fragile rend nécessaire le maintien au-delà du 15 novembre 2021 de mesures d'interdiction de sortie du domicile, que seul l'état d'urgence sanitaire permet de prendre".

La Martinique a vécu une vague épidémique d'une grande ampleur pendant les grandes vacances avec un taux d'incidence sur sept jours consécutifs qui a dépassé 1000 cas pour 100.000 habitants, ajoute l'amendement.

"Si la circulation du virus a depuis diminué, elle se maintient toutefois à un niveau élevé, avec un taux d'incidence qui est resté compris entre 120 et 150 cas pour 100.000 habitants au cours des trois dernières semaines, alors qu'un couvre-feu entre 19 heures et 5 heures est encore en vigueur", indique le texte.

En conséquence, "l'amélioration de la situation hospitalière est très lente, avec encore 86 patients hospitalisés pour Covid-19, dont 29 en soins critiques".

Le projet de loi "vigilance sanitaire, qui comprend le recours possible au passe sanitaire ainsi que d'autres mesures pour freiner l'épidémie de Covid-19, sera examiné mercredi en commission au Sénat puis jeudi en séance.