Le journaliste Olivier Dubois, originaire de Martinique, otage depuis 13 mois au Mali

terrorisme
6188606f13ec5_olivier-dubois.jpg
Le journaliste Olivier Dubois. ©#Free Olivier Dubois
Ce 8 mai 2022 marque le 13e mois de captivité d’Olivier Dubois, journaliste d’origine martiniquaise, enlevé au Mali le 8 avril 2021. Au nom de la liberté de la presse et en soutien à la famille, nous soulignerons ce rappel chaque 8 du mois jusqu’à sa libération.

Olivier Dubois, 47 ans, journaliste d’origine martiniquaise (sa famille réside notamment François) est captif depuis le 8 avril 2021.

Ce jour-là, à Gao, dans le nord-est du Mali, il a été enlevé, après avoir voulu interroger un chef intermédiaire du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, affilié à Al-Qaida). La confirmation de sa captivité arrive près d’un mois après son enlèvement, le 4 mai, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Le journaliste affirmait, le visage grave, être captif du GSIM, devenant le seul otage français, connu dans le monde. Une enquête antiterroriste a été ouverte en France et avance dans le plus grand secret. 

Olivier Dubois, journaliste indépendant, qui collabore avec Le Point Afrique, Libération et Jeune Afrique est soutenu par ses confrères de Martinique par le biais du Club Presse.

Le mois dernier, soit un an après l'enlèvement du journaliste martiniquais, Laurent Bayon, l'avocat de sa compagne Déborah Al Hawi Al Masri et son fils, ont demandé l'ouverture d'une information judiciaire pour accéder à la procédure, tenue jusqu'ici secrète par le Parquet national anti-terroriste. Laurent Bayon s’est rendu à Bamako pour faire avancer le dossier.