Le melon de Martinique connait une belle saison à Sainte-Anne

agriculture
Melon
Des melons sur les étals d'un hypermarché. ©Guy Etienne
Les amateurs de ce fruit délicieux savourent la saison en cours grâce à la récolte depuis décembre dernier, des 6 producteurs de l’île. Dans le sud, à Sainte-Anne, les plantations de melons sont particulièrement généreuses, tant en quantité qu’en qualité.

Parmi les 6 fournisseurs de melons en Martinique lesquels alimentant à la fois le marché local et le stock d’exportation, il y a "Caraïbes Melonniers". Son exploitation est basée à Sainte-Anne, ville où le melon est roi. Cette année encore, la récolte qui a commencée fin décembre 2021, promet une belle saison, avec des fruits parfumés et riches en fructose selon les planteurs.   

Il y a une maîtrise et une bonne conduite des parcelles et ça promet du beau et bon melon pour les semaines à venir. Déjà on a des niveaux de sucre qu'on a rarement vu et j'espère qu'on va aller jusqu'à fin avril avec cette qualité.

Jean-Marc Boyer - directeur commercial à Boyer SAS

Melon / fruits
Des melons destinés aux salades de fruits (image d'illustration). ©caraïbes-melonniers.fr / DR

Sur le territoire saintannais, 100 hectares de terres sont consacrés aux melons. Le marché local absorbe 500 tonnes environ et le reste de la production est exporté en Europe. Dans cette commune de l’extrême sud de l’île où le soleil est particulièrement généreux et dont la terre est plutôt fertile à en croire les professionnels, c'est bénéfique pour la qualité des cultures expliquent-ils.

Il y a plusieurs variétés de melons, mais en ce moment c’est la T9 que nous récoltons. Elle est plus croquante, un peu plus dure avec "une robe" particulière, parce qu'elle est bridée comme on dit. Et cette particularité fait qu’elle est très appréciée sur le marché local.

Patrick Belllacé - vice-président de "Caraïbes Melonniers".

L’entreprises saintannaise récolte chaque année, entre 1500 et 1800 tonnes de fruits.