Le niveau des rivières de Martinique s'améliore avec le retour des pluies

eau potable
Rivière
Point de captage d'eau en Martinique. ©Martinique la 1ère
L'arrêté sécheresse du 13 mars 2020 ne sera pas renouvelé annonce la préfecture. "La situation hydrologique de certaines rivières reste fragile mais elle s’est améliorée au cours des semaines passées". La population est invitée toutefois à faire preuve de vigilance.
Face au déficit pluviométrique du premier semestre 2020, la préfecture a dû prendre un arrêté sécheresse dès le 13 mars 2020, interdisant le remplissage des piscines, le lavage des véhicules et l’arrosage des pelouses et jardins.

Ces mesures restrictives ont été levées le 13 septembre 2020, mais il faut faire preuve de "vigilance" quant aux usages quotidiens de l’eau potable.
 

Le dernier bilan pluviométrique établi le 7 septembre par Météo-France fait état d’un déficit de pluie de l’ordre de 20 à 30 % depuis le début de l’année et d’une pluviométrie qui devrait osciller au cours des deux mois à venir autour de la normale avec peut-être une tendance légèrement déficitaire par endroits.

La situation hydrologique de certaines rivières reste fragile, mais elle s’est améliorée au cours des semaines passées avec les quelques précipitations qui ont permis de recharger sensiblement les ressources en eau superficielle.

(La préfecture de Martinique)


L’arrivée plus régulière de la pluie a donc peu à peu amélioré le niveau des cours d'eau. Ces rivières soumises à des prélèvements pour la production d’eau potable ou pour l’irrigation restent néanmoins "en étroite surveillance" précise l'autorité préfectorale.
 

Les services publics seront invités à rester mobilisés pour la préparation de la saison de Carême 2021 et le remplacement structurel des capacités de production et de distribution d’eau en Martinique.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live