Le plan de relance concerne aussi les femmes qui veulent sortir de la prostitution

femme
Prostitution
image d'illustration ©Martinique 1ere

150 000 euros vont pouvoir contribuer à la réinsertion de personnes en situation de prostitution. Ce plan de soutien de France Relance, fait partie de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.

13 projets ont été retenus pour la Martinique dont l’expérimentation d’un dispositif de 10 logements à destination des personnes accompagnées dans le parcours de sortie de la prostitution. Le projet est porté par la croix rouge en collaboration avec le mouvement du Nid

Le dispositif prévoit aussi un accompagnement de ces personnes à travers l’insertion sociale, le soin, l’ouverture des droits. Entre le logement et l’accompagnement, chaque année ce projet coûtera 450 000 euros. Aux Antilles Françaises, la Martinique est la seule à expérimenter ce dispositif.

Ça va être très bien d‘avoir ses logements. C’est une suite logique du dispositif. On sera beaucoup plus entouré. On aura plus de contacts avec les autres filles du parcours. 

Alexia

 

Alexia, 39 ans, fait partie des bénéficiaires de ce dispositif innovant d’hébergement. Elle rêve de monter son institut de beauté.. Pour y parvenir, elle compte sur le soutien de ces associations telles que la Croix-Rouge à l’initiative du projet. Elle va pouvoir occuper un de ces 10 logements. 

Alexia

 

Ces logements sont destinés à des personnes qui rentrent dans un dispositif de la prostitution.

 

30 personnes, 15 places adultes pour un début c’est déjà très pertinent. Quand on part de zéro et qu’on passe à 15, c’est déjà bien.

 

10 logements répartis sur l’ensemble de la Martinique et accessible dès le mois de juillet pour une période de 24 mois...Le temps de retrouver une activité loin des trottoirs. 

Coline Robin, Éducatrice spécialisée

 

Les premières conventions seront signées en Juin 2021. Les premiers logements ouvriront leurs portes d’ici au mois de Juillet prochain.