Le Premier Ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines veut supprimer le serment d’allégeance à la Reine

monde
Ralph Gonsalves à sa prestation de Serment
Le premier Ministre de Saint-Vincent et le Grenadines prête serment après son élection ©DR @ Caribbean360
Le Parlement de Saint-Vincent-et-les Grenadines vient d’adopter un projet d'amendement pour changer la pratique des fonctionnaires jurant allégeance à la Reine lors de leur prestation de serment. 
C’est le Premier ministre Dr Ralph Gonsalves qui à l’origine de cette initiative. Il précise qu'il n’est pas dans son intention de manquer de respect à la reine Elizabeth II, qui est officiellement Chef d’Etat.

Au lieu de promettre de porter allégeance à la Reine et à ses héritiers et successeurs, les fonctionnaires vont donc plutôt jurer dans leur serment "d'être fidèles et porter vraie allégeance à Saint-Vincent-et-les Grenadines", et de "bien servir les habitants de Saint-Vincent-et-les Grenadines", pendant l’exécution de leur mandat.

Ralph Gonsalves a souligné que d’autres pays comme la Jamaïque qui ont également la Reine d’Angleterre comme chef de l'Etat ne lui jurent pas allégeance lors des prestations de serments. Selon lui, il n'y a pas d'obligation constitutionnelle pour les fonctionnaires de jurer allégeance à la reine et la modification du serment des fonctionnaires est tout simplement pour le rendre "plus compatible avec les sensibilités de la population de Saint-Vincent-et-les Grenadines, même si elle souhaite toujours reconnaître Sa Majesté".

La Reine d’Angleterre, Chef d’Etat officiel de 16 pays du Commonwealth

En Novembre 2009, Ralph Gonsalves a voulu modifier la constitution de Saint-Vincent-et-les-Grenadines pour que le Chef d’Etat soit désormais élu par l’Assemblée de l’archipel. Mais la population a rejeté cette proposition soumise à référendum, et réaffirmé son attachement à la Reine d’Angleterre.

Sur les cinquante-trois pays membres du Commonwealth, seuls seize d’entre eux reconnaissent la reine Elisabeth II comme étant leur chef d’État. Trente-deux de ces pays sont devenus des Républiques, et cinq des Monarchies avec leur propre souverain. La Reine est représentée dans chacun de ces pays par un gouverneur général désigné différemment d’un pays à l’autre. Les fonctions de ce représentant sont principalement symboliques.

http://geopolis.francetvinfo.fr/mais-a-quoi-sert-vraiment-le-commonwealth-39981
http://geopolis.francetvinfo.fr/mais-a-quoi-sert-vraiment-le-commonwealth-39981