Le président d'Haïti, Jovenel Moïse, installe un nouveau conseil électoral provisoire

monde
Haiti Conseil Electoral Provisoire
Le président d'Haïti, Jovenel Moïse (5ème de la droite) et son premier ministre Joseph Jouthe (6ème de la droit) entourés des 9 membres du Conseil Électoral Provisoire. ©nouvelliste
Sous la pression des États-Unis, le président Jovenel Moïse a nommé un nouveau Conseil Electoral Provisoire. Washington exige aussi un calendrier électoral pour la mise en place des législatives. 
Les neuf membres du nouveau CEP, (Conseil Electoral Provisoire), ont été nommés si rapidement par le président que les juges de la Cour de Cassation ont émis beaucoup d’intérrogations sur les critères de sélection. La Cour n’a pas souhaité qu'ils prêtent serment tout de suite. La cérémonie a été reportée.


Jovenel Moise décide d’outrepasser la Cour


Sans attendre une nouvelle date de la cour de cassation, Jovenel Mois a convoqué la presse et des dignitaires pour l'installation du Conseil Electoral Provisoire au palais national, le mardi le 22 septembre 2020 dans l’après-midi.

L'ambassadeur des États-Unis a réagi favorablement en exigeant la mise en place des législatives qui auraient dû avoir lieu le 27 octobre 2019.
Haiti tweet de l'ambassadeur des Etats Unis
Dans un tweet, l'ambassadeur des États Unis demande à Haïti de préparer un calendrier pour les élections législatives. ©twitter
L’opposition accuse le président d’avoir enfreint la loi. Cependant l’article 194.2 de la Constitution exige que seuls les membres permanents du Conseil Electoral soient autorisés à prêter serment devant la Cour.

Les membres de ce nouveau CEP controversés sont issus de la société civile. Louis Arlext Noël, représente les handicapés, Nadia Jules Amédée, les secteurs Paysans /Coopératives, Guylande Mésadieu, pour les droits humains et  Antonio Détil, la jeunesse.

Le secteur syndical est représenté par Patrick Numas, la diaspora par Espérancia César et les femmes par Josette Macillon. Le révérend Guy Roméus et Marie Rosemène Pierre sont respectivement mandatés au nom des cultes réformés et le culte vodou.

Je mesure l’ampleur des sacrifices, liés à votre mission. Dans la conjoncture actuelle, votre tâche sera délicate et même périlleuse.

Jovenel Moïse, président d'Haïti

Les Outre-mer en continu
Accéder au live