Le "Téléphone grand danger" est déployé en Martinique

justice
Téléphone grand danger
©Martinique la 1ère
Le "Téléphone grand danger" arrive en Martinique. Ce dispositif est destiné à mieux protéger les victimes de violences conjuguales ou de viols. Avec un simple appui sur une touche, la victime est mise en relation directe avec les autorites. Une convention a été signée ce vendredi matin (17 juin).
Une convention a été signée ce vendredi matin (17 juin) pour mettre en service "le téléphone grand danger". A priori, c'est un appareil banal. Mais sur simple pression d'un bouton d'urgence, une utilisatrice victime d'agression est mis en contact avec un service de téléassistance qui, à son tour, prévient la police. "Il y a une ligne dédiée", détaille le Colonel François Agostini, Commandant de la Gendarmerie de Martinique. "Quand l'appel est déclenché, nous savons immédiatement qu'il s'agit d'une situation très grave parce qu'il y a déjà des antécédents judiciaires. La mobilisation et la réactivité sont grandement améliorées".

Ce téléphone s'adresse spécifiquement aux femmes victimes de violences conjugales. Dix appareils sont déployés pour l'instant en Martinique. En France, ce dispositif aurait permis de mettre hors de danger 100 femmes depuis 2009.

Le reportage de Sangha Fagour et Patrice Chateau-Degat :
Le "Téléphone grand danger" arrive en Martinique. Ce dispositif est destiné à mieux protéger les victimes de violences conjugales ou de viols. Avec un simple appui sur une touche, la victime est mise en relation directe avec les autorités. Une convention a été signée ce vendredi matin (17 juin). ©martinique