Le vendredi saint, fondement de la tradition chrétienne en Martinique

traditions
Jésus / croix / religion
Jésus qui suit son chemin de croix le vendredi saint (image d'illustration). ©immaculee-conception.net / DR

Ce vendredi 2 avril 2021, les célébrations de la commémoration de la Passion et de la crucifixion du Christ s’adaptent aux contraintes sanitaires. Des jauges ont été établies, pas de procession, ni de lavement des pieds, afin de lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

Ce vendredi 2 avril 2021, les catholiques célèbrent la passion du Christ et sa crucifixion.

Fête importante du christianisme

 

La semaine sainte a commencé par la fête des Rameaux et s'achève avec la veillée pascale, dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques (3-4 avril). Dès le jeudi saint, les croyants entrent dans le Triduum de la passion et de la résurrection de leur Seigneur.

Puis, vient le vendredi saint, un fondement du christianisme non seulement pour les catholiques, mais aussi pour les protestants et orthodoxes, même si les dates diffèrent.

Il symbolise le sacrifice de Jésus-Christ pour les hommes mais aussi un renouveau spirituel et une confirmation de la foi selon les textes liturgiques. 

Méditation sur la passion du Christ

 

Ce jour célébré par toutes les églises chrétiennes, symbolise l’histoire de Jésus, trahi par Judas, renié par Pierre, arrêté, accusé d’être fauteur de troubles, flagellé, humilié et condamné à être crucifié entre 2 criminels. La passion se déroule en 14 stations jusqu’au Golgotha.

L’église appelle donc ses fidèles à méditer sur le mystère de la mort du Christ et l’œuvre du salut.

Jeûner ou manger maigre ?

 

L'Église catholique préconise de jeûner ou de manger maigre le vendredi saint. Cette démarche pénitentielle de la célébration de la passion du Christ, est une "invitation à l’introspection et à la conversion".

Ce jour là, en Martinique, la tradition impose aux fidèles de ne consommer ni viande ni produits laitiers. En cuisine, sont privilégiés les acras de légumes, de choux durs, de morue ou de crevettes.