Législatives 2022 en Martinique : huit hommes pour quatre sièges pour le second tour

élections
Les candidats du second tour des législatives en Martinique
En haut, Philippe Edmond-Mariette, Jiovanny William, Marcellin Nadeau, Justin Pamphile, En bas, Johnny Hajjar, Francis Carole, Jean-Philippe Nilor et Alfred Marie-Jeanne. ©Martinique la 1ère
Près de quatre électeurs martiniquais sur cinq ne se sont pas déplacés le 11 juin dernier pour le premier tour des élections législatives. Le taux de participation constitue l’enjeu majeur du second tour de ce samedi 18 juin 2022.

Au grand jeu du qui perd gagne, c’est Jean-Luc Mélenchon qui sort d’ores et déjà vainqueur des élections législatives en Martinique. Samedi dernier, à l’issue du premier tour, tous les candidats de la Nupes avaient été battus honorablement.

Pourtant, ce soir (18 juin 2022), au terme du dépouillement, la Nouvelle Union populaire écologique et sociale enregistrera quatre députés sur l’île. Quelles que soient leurs appartenances politiques locales, les huit finalistes ont en effet promis ou prévu de siéger dans la coalition de gauche.

Femmes dans bureaux de vote
Femmes dans les bureaux de vote de la côte caraïbe (samedi 11 juin 2022). ©Jean-Claude Samyde et Manuel Larade

Cette fois, la Martinique n’enverra pas de femme à l’Assemblée nationale. En 2017, Josette Manin, victorieuse dans la circonscription du Centre, était devenue la première députée de l’île. Faute de candidate qualifiée pour le second tour, elle ne fera pas d’émules en 2022.

Son ancien suppléant Jiovanny William, en lice dans la même circonscription, est pour sa part le premier candidat sans étiquette et le premier candidat de moins de 40 ans à disputer le deuxième tour en Martinique sous la Ve République.

Score serré entre le jeune avocat et son confrère du barreau arrivé en tête. Jiovanny William obtient 14,55 % des voix contre 17,88 % pour Philippe Edmond-Mariette qui brigue à nouveau, après une pause, le siège de député qu’il avait occupé par le passé (de 2003 à 2007).

Dépouillement dans un bureau de vote
Dépouillement dans l'un des bureaux de Sainte-Anne (Martinique). ©Denis Drailine

Dans la circonscription du Sud, Alfred Marie-Jeanne souhaite lui aussi retrouver son mandat national après l’intermède de la CTM. Au premier tour, il recueille 25,66 % des suffrages contre 43,99 % pour Jean-Philippe Nilor qui le devance.

Deux hommes pour un fauteuil également dans la circonscription de Fort de France, avec le duel entre Johnny Hajjar (37,03 %) et Francis Carole (18,95 %). Même cas de figure dans la circonscription du Nord, où Justin Pamphile (25,84 %) talonne Marcellin Nadeau (27,56 %).

Au premier tour, le taux de participation avait été très faible en Martinique : 21,60 %. Ce soir, à l’annonce des résultats, l’abstention pourrait faire regretter leur défaite aux perdants. En revanche, quel que soit son niveau, les heureux élus, eux, ne bouderont pas leur plaisir.

Les 333 bureaux de vote de Martinique, sont ouverts de 8 heures à 18 heures.