Législatives : un dimanche de candidatures

élections 2021
Législatives candidats
David Dinal (EPNM) dans le Sud, Le Cercle Démocratique Martinique, Françis Carole (Palima) et Justin Pamphile (EPNM). ©Martinique 1ère
À un peu moins d'un mois du premier tour des élections législatives prévues le samedi 10 juin prochain, hier (dimanche 14 mai) a été l'occasion pour de nombreux candidats d'officialiser leur candidature. 
Ils sont jeunes (tous moins de 40 ans) et déclarent "partir à l’attaque" des élections législatives. Ce dimanche matin (13 mai), le cercle démocratique a présenté ses trois candidats. Ils feront campagne dans les circonscriptions du Nord, du Sud et du Centre-Atlantique.

(Re)voir le reportage de Corinne Jean-Joseph et Marc Balssa : 
©martinique
Lancement de campagne au Morne-Rouge ce dimanche matin pour Justin Pamphile. À 48 ans, le maire divers gauche du Lorrain brigue pour la première fois le siège de député du nord. La circonscription détenue aujourd’hui par Bruno Nestor Azérot compte dix-sept communes, et son opposant tente aujourd’hui de gagner du terrain.
 
(Re)voir le reportage de Delphine Bez et Olivier Nicolas-dit-Duclos : 
©martinique
Dans le sud, c'est à Rivière-Salée que David Dinal a présenté sa candidature. Ce cardiologue âgé de 63 ans n'a pas été élu ailleurs que dans un conseil municipal, mais il est très connu dans le milieu associatif pour avoir notamment lancé les opérations sport santé. Il est membre du PPM et soutenu par la coalition Ensemble Pour une Martinique Nouvelle. Il promet de faire mieux que le député sortant du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais), Jean-Philippe Nilor, cible des attaques ce dimanche matin. 

(Re)voir le reportage de Cecile Marre et Aurélie Treuil : 
©martinique
Dimanche matin au Copès à Fort-de-France, Francis Carole tenait son meeting, le candidat de la circonscription de Fort-de-France était accompagné de tous ses soutiens notamment Alfred Marie-Jeanne, Michel Branchi ou encore Raphaël Constant. Le candidat a présenté son programme et ses chantiers prioritaires. 
 
(Re)voir le reportage de Kelly Babo et Aurélie Treuil : 
©martinique