Les agents du service de réanimation du CHU de Martinique soutiennent la grève nationale du 11 mai

hôpital
Grève / CHU / réanimation
"L'appel" des agents du service de réanimation du CHU de Fort-de-France. ©F.O / DR

Un collectif inter-réanimation appelle ses agents à manifester mardi 11 mai 2021 dans toute la France. Comme leurs autres collègues, les employés de Martinique réclament plus de "moyens", des "formations adaptées" et une "hausse des salaires".

Les agents hospitaliers du CHU de Martinique affiliés à Force Ouvrière prennent part au mouvement national. Dans un courrier daté du 29 avril 2021 adressé au Présidente de République, Emmanuel Macron, à leur ministre de tutelle et au directeur du CHU de Martinique, ils réclament une revalorisation des salaires, en soulignant leur implication depuis le début de la pandémie.

Pendant cette crise sanitaire, une partie du personnel de la fonction hospitalière publique a été particulièrement mise en lumière.

Avec la COVID-19, l’expertise des équipes paramédicales des services de réanimation a été rendue visible et saluée par la classe politique et la population. (…)

 

Cette expertise et cet engagement, n'est pas seulement présent lors d'une crise sanitaire, mais tout au long de l'année.

(F.O)

Le syndicat rappelle entre autres, que depuis 1973, le CHU de Martinique est engagé dans une politique de coopération dans la Caraïbe, "visant à accueillir et assurer des soins à des patients en situation critique ou relevant des spécialités non disponibles dans les autres îles de la Caraïbes".

Contrairement à d'autres secteurs requérant une technicité particulière (comme les services de dialyse, de gériatrie et néonatologie), les infirmiers et aides-soignants des services de réanimation ne sont pas éligibles à l’octroi d’une Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI).

 

Ils ne sont pas non plus éligibles à une prime spécifique à l’image des personnels exerçant dans les services d’urgences ou de grand âge.

(F.O)

 

Partant de ce constat, l’organisation réclame une revalorisation des salaires des agents locaux affectés en réanimation. La section F.O santé annonce par ailleurs, qu’elle prend part à la grève nationale s’agissant des autres attentes formulées par l’ensemble de la profession.

Les agents revendiquent donc en sus, des "moyens" supplémentaires, des "formations adaptées", ou encore la "reconnaissance des surspécialisations et de la polyvalence des soignants, dans le cadre de la politique de coopération dans la Caraïbe" pour ce qui concerne les fonctionnaires martiniquais.

Grève / réanimation CHU
Appel à la grève des agents du service de réanimation du CHU de Fort-de-France. ©F.O / DR

Des perturbations sont à prévoir au sein du service "réa" du Centre Hospitalier Universitaire de Martinique, ce mardi 11 mai 2021.